Monte-Carlo maintenu « à 100% », une fusion Coupe Davis – ATP Cup : Ce qu’il faut retenir du passage de Kermode dans le Tennis Podcast

Chris Kermode, ancien président de l’ATP désormais consultant spécial pour le Masters 1000 de Monte-Carlo, a assuré que le tournoi monégasque se déroulerait en 2021, dans un entretien accordé au Tennis Podcast. L’Anglais en a aussi profité pour évoquer divers sujets d’actualité.

Chris Kermode, former ATP chairman, 2018

Un an après son départ de la présidence de l’ATP, Chris Kermode est de retour dans le milieu du tennis. L’Anglais (55 ans), ancien 742e mondial en simples, est désormais conseiller spécial auprès de l’organisation du Masters 1000 de Monte-Carlo. Kermode était l’invité du Tennis Podcast cette semaine. Voici ce qu’il faut retenir de son passage.

– Monte-Carlo aura lieu à « 100% » en 2021

Annulé en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, le Masters 1000 de Monte-Carlo reviendra au calendrier ATP en 2021. Kermode assure qu’il se déroulera « à 100% », même s’il ne sait pas encore si le tournoi pourra accueillir du public. L’ouverture de la billetterie, initialement programmée le 30 novembre dernier, a finalement été repoussée au 19 janvier prochain. En l’état, le Rolex Monte-Carlo Masters doit se dérouler du 10 au 18 avril 2021.

– Fusion inévitable entre la Coupe Davis et l’ATP

A l’origine de la création de l’ATP Cup, qui a rencontré un franc succès pour sa première édition en janvier 2020, Kermode juge qu’il n’y a pas la place pour deux compétitions du genre, avec la Coupe Davis. Il estime ainsi qu’une fusion est inéluctable et que sa place dans le calendrier se situe idéalement en début de saison. Si ce n’est pas encore officiel, l’édition 2021 de l’ATP Cup devrait être annulée en raison du contexte sanitaire, comme l’avait été la Coupe Davis 2020.

Djokovic ATP CUP 2020 NADAL

– Il faut entendre le message envoyé par la PTPA

A peine quatre mois après sa fondation en marge de la tournée nord-américaine, l’Association des joueurs de tennis professionnels (Professional tennis players’ association, PTPA) parait au point mort et continue de diviser. Si Kermode ne croit pas réellement à cette nouvelle entité, portée par Novak Djokovic et Vasek Pospisil, il estime qu’il ne faut pas négliger les messages qu’elle véhicule, pour une meilleure prise en compte de l’avis des joueurs dans l’organisation du sport. Pour rappel, Djokovic aurait activement oeuvré en coulisses pour précipiter le départ de Kermode de la présidence de l’ATP.

– Le TIU doit se charger des enquêtes internes

Il a été reproché à l’ATP sa réaction, ou plutôt son inaction, suite aux révélations d’Olga Sharypova, qui a accusé Alexander Zverev de violences conjugales. Pour Kermode, le tennis dispose déjà d’un organe à même de mener des enquêtes indépendantes sur des sujets comme celui-ci, à savoir la Tennis Integrity Unit, qui devient l’International Tennis Integrity Agency au 1er janvier 2021. Elle est présentée pour l’instant comme un organe anti-corruption, pour prévenir des dérives liées aux paris sportifs. Mais ces prérogatives pourraient, d’après Kermode, être étendues.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *