Nadal, qualifié pour sa 13e demi-finale à Barcelone : « Benoît (Paire) est un bon mec »

Tombeur de Cameron Norrie – 6-1, 6-4 en 1h34 – Rafael Nadal monte en puissance avant sa 13e demi-finale à Barcelone. Analysant sa performance en conférence de presse, il a aussi eu quelques mots pour Benoît Paire.

Nadal_Paire_roland-garros_2017

Cette année, Rafael Nadal dispute le tournoi de Barcelone pour la 16e fois de sa carrière. Ce vendredi, il y a décroché une 13e qualification pour les demi-finales. Après deux tours compliqués face à Ilya Ivashka et Kei Nishikori ayant exposé ses doutes actuels, le Majorquin s’est montré plus rassurant en quarts de finale. Face au gaucher Cameron Norrie, qu’il avait affronté pour la première fois lors du dernier Open d’Australie – victoire 7-5, 6-2, 7-5 -, l’Espagnol s’est imposé 6-1, 6-4 en 1h34. Samedi, il affrontera Diego Schwartzman ou Pablo Carreño Busta. Avec encore un peu plus de confiance malgré une baisse de régime dans la deuxième manche.

« J’ai joué un bon premier set, a-t-il analysé en conférence de presse. J’ai mis une bonne intensité, j’ai su contrôler l’échange et faire des différences avec mon coup droit. Dans la deuxième manche, j’ai un peu perdu en intensité. Et Cameron (Norrie) est un joueur capable de bien vous gêner sur le court, de vous empêcher d’être à votre aise. C’est un joueur intelligent. Difficile à  jouer.« 

Nadal va jouer sa première demi-finale en 2021

S’il n’a eu aucune balle de break à défendre dans le round initial, Nadal, que seul Dominic Thiem est parvenu à battre dans une demi-finale à Barcelone, a ensuite dû ferrailler pour faire la différence dans les moments décisifs. Dans le deuxième set, les deux hommes ont chacun eu trois opportunités de prendre le service adverse. L’Espagnol en a converti deux, le Britannique une seule.

« Je me suis qualifié pour ma première demi-finale cette année, c’est positif, a-t-il rappelé. Je suis content de la façon dont j’arrive à m’améliorer tour après tour. Aujourd’hui (vendredi), j’ai gagné en deux sets (contrairement aux deux jours précédents). (S’il me faut de temps pour monter en puissance) j’accepte le processus.« 

J’apprécie Benoît (Paire), c’est un bon mec.

Un autre, lui aussi, a besoin de temps : Benoît Paire. Dans une mauvaise passe, privé d’une potentielle qualification pour les Jeux olympiques par une FFT qui lui a par ailleurs proposé son aide, le Français a fait l’objet d’un question d’un journaliste adressée à « l’ogre de l’ocre ».

« Je ne veux pas avoir d’opinion à ce sujet (la sanction de la FFT à l’encontre de Benoît Paire), a-t-il répondu. Benoît est un bon mec. Il lutte depuis plusieurs mois, et c’est compréhensible. Certains joueurs ont du mal avec la situation actuelle. Oui, il a dit des choses qui ne sont pas les bienvenues et je comprends la décision (de la FFT). Mais j’apprécie Benoît, c’est un mec bien. Il est probablement un peu à bout en ce moment.« 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *