le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Nadal est arrivé à Cincinnati, avec une belle carte à jouer pour la place de numéro 1 mondial

Arrivé à Cincinnati, son premier tournoi depuis Wimbledon, Rafael Nadal a une bonne chance de redevenir numéro 1 mondial à l’issue de la semaine prochaine.

Rafael Nadal, 2022 Rafael Nadal, 2022 | © Chryslène Caillaud / Panoramic

Nick Kyrgios n’était pas sur la ligne de départ pour la course à place de numéro 1 mondial, mais il est quand même entré en piste. Pour attraper Daniil Medvedev par le colback, et le freiner sérieusement. A Montréal, l’Australien a fait chuter le Russe au deuxième tour. Vainqueur en 2021, l’actuel leader ATP va donc perdre un paquet de points, et sent déjà le souffle d’un Rafael Nadal qui pourrait lui passer devant dès la fin de la semaine prochaine après le Masters 1000 de Cincinnati, où l’Espagnol est déjà présent.

Lundi, Medvedev affichera 6885 points ; Nadal, 5620. Dans l’Ohio, le premier cité aura une demi-finale à défendre, soit 360 points. Le second, lui, qui disputera le tournoi pour la première fois depuis 2017 n’aura donc aucune unité à préserver. Pour reprendre le trône, il devra impérativement soulever le trophée, en espérant que son concurrent s’arrêtera avant les quarts de finale. Un scénario plausible, qui plus est en l’absence de Novak Djokovic.

Si Nadal s’impose à Cincinnati et que Medvedev n’y atteint pas les quarts de finale :

  • 1er – Nadal, 6620 points
  • 2e – Medvedev, 6615 points (en cas de défaite en huitièmes de finale)

La lutte, aussi, pour la place de numéro 2

Au sommet du tennis masculin, la place de roi ne sera pas le seul enjeu à “Cincy”. Celle de dauphin pourrait elle aussi évoluer. Actuellement en phase de reprise après sa blessure à la cheville en demi-finale de Roland-Garros, Alexander Zverev aura bien du mal à la conserver. En vous épargnant les calculs d’apothicaire, voici les différents scénarios possibles.

Zverev reste numéro 2 mondial :

  • Si Nadal n’atteint pas la finale à Cincinnati, qu’Alcaraz ne gagne pas Cincinnati, et que Ruud ne fait pas finale et titre à Cincinnati et Montréal (peu importe l’ordre)

Medvedev numéro 2 mondial :

  • S’il n’atteint pas les quarts de finale à Cincinnati et que Nadal Gagne le tournoi

Nadal numéro 2 mondial :

  • S’il gagne Cincinnati et que Medvedev va au moins en quarts de finale
  • S’il va en finale à Cincinnati et que Ruud ne réussit pas le doublé Montréal-Cincinnati
  • S’il perd en demi-finale à Cincinnati, qu’Alcaraz ne gagne pas Cincinnati et que Ruud ne fait pas le doublé Montréal-Cincinnati
  • S’il perd en quarts de finale à Cincinnati, qu’Alcaraz ne gagne pas Cincinatti et que Ruud ne fait pas finale plus titre à Montréal et Cincinnati (peu importe l’ordre)

Alcaraz numéro 2 mondial :

  • S’il gagne Cincinnati et que Nadal n’y atteint pas les demi-finales

Ruud numéro 2 mondial :

  • S’il gagne Montréal et Cincinnati
  • S’il fait finale plus titre à Montréal et Cincinnati (peu importe l’ordre), que Nadal n’atteint pas les demi-finales à Cincinnati et qu’Alcaraz n’y gagne pas le tournoi

Medvedev s’attend à voir Nadal numéro 1 mondial en fin de saison

Quel que soit le scénario la semaine prochaine, Medvedev ne s’attend pas à conserver sa place jusqu’au terme de la saison. S’il est évidemment prêt à se battre pour “la garder le plus longtemps possible”, il sait que les mathématiques ne sont pas en sa faveur. Avec, entre autres, son titre à défendre à l’US Open, il a une kyrielle de points en jeu lors des prochains mois. Nadal, lui, absent fin 2021, ne peut qu’augmenter son capital.

“A moins que je gagne chaque tournoi restant auquel je participe, ce sera probablement Rafa Nadal (le numéro 1 mondial en fin d’année)”, avait répondu Daniil Medvedev la semaine passée, avant d’entamer son parcours victorieux à Los Cabos.

Seule interrogation concernant le Majorquin : son physique. Victime d’une déchirure abdominale le poussant à déclarer forfait avant sa demi-finale de Wimbledon, il espérait reprendre la compétition à Montréal. Trop juste, peinant au service, il a finalement décalé son retour à Cincinnati. Où il a montré plus d’intensité sur son engagement, lors d’un entraînement avec Holger Rune.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.