Nadal vs Djokovic : GOAT, confrontations, stats, tout ce qu’il faut savoir sur leur rivalité

Bilan en Grand Chelem, stats, meilleurs matchs, meilleurs points, amitié : tout ce qu’il vous faut savoir sur la rivalité entre Nadal et Djokovic.

Rafael Nadal et Novak Djokovic lors d'une exhibition à Milan en 2016

Nadal vs Djokovic : Le face-à-face 

La rivalité entre Rafael Nadal et Novak Djokovic est l’une des plus remarquables de l’histoire du tennis et sans conteste la rivalité la plus marquante de la décennie 2010. 

Cette rivalité est la plus prolifique de l’ère Open. Les deux hommes se sont affrontés à 58 reprises, plus que n’importe quelle paire de joueur.

Djokovic mène 30 victoires à 28. Le Serbe est aussi celui qui a remporté le plus de finales : 15 contre 13 pour l’Espagnol. Mais l’Espagnol est celui qui a remporté le plus de leurs 17 affrontements en Grand Chelem : il s’est imposé à 10 reprises, pour 7 défaites. 

Si l’on décompose ces 58 matches par surface : 27 se sont joués sur dur, 27 sur terre battue, et 4 sur gazon. Les deux hommes se sont affrontés en finale des quatre tournois du Grand Chelem. Ils se sont même affrontés lors de quatre finales du Grand Chelem consécutives, de Wimbledon 2011 à Roland-Garros 2012. 

Le premier affrontement entre les deux hommes a eu lieu en 2006 en quarts de finale de Roland-Garros. Un match qui s’est soldé par l’abandon de Djokovic dans le troisième set, alors qu’il était mené 2 sets à 0. 

La première partie de leur rivalité, de 2006 à 2010, éclipsée par celle entre Nadal et Roger Federer, fut dominée par l’Espagnol. Durant cette période, il a battu Djokovic à 16 reprises, pour 7 défaites. 

De 2011 à 2016, Djokovic a pris l’ascendant, avec un bilan de 19 victoires pour 7 défaites. De mars 2011 à avril 2013, leur rivalité était structurante du tennis mondial : les deux hommes se sont affrontés 11 fois consécutivement au stade de la finale. 

Depuis 2017, c’est désormais l’Espagnol qui a pris une longueur d’avance avec cinq victoires pour lui contre quatre pour le Serbe. 

Djokovic est le joueur qui a posé le plus de problèmes à Nadal sur terre battue dans sa carrière, l’ayant battu à 8 reprises, pour 18 défaites. Le Serbe est le seul joueur à avoir battu l’Espagnol lors de quatre finales sur terre battue. Il est aussi le seul joueur en activité à l’avoir battu à Roland-Garros, en trois sets, en 2015 et en quatre sets en 2021.

La liste complète de leurs affrontements est disponible sur le site de l’ATP

Qui est le meilleur entre Djokovic et Nadal ? 

Impossible de classer les deux champions que sont Djokovic et Nadal, d’autant que leur carrière n’est pas terminée. Voici néanmoins quelques éléments factuels. 

Rafael Nadal a pour l’instant remporté 20 titres du Grand Chelem, contre 19 pour Novak Djokovic. 

Nadal a remporté 88 titres ATP dans sa carrière (juin 2021), qui se décomposent ainsi : 

  • Grand Chelems : 20
  • Masters : 0
  • Masters 1000 : 36
  • ATP 500 : 22
  • ATP 250 : 9
  • Jeux Olympiques : 1

Il a perdu 37 finales, dont 8 en Grand Chelem. 

Nadal a remporté la Coupe Davis à 5 reprises avec l’Espagne ; en 2004, 2008, 2009, 2011 et 2019. 

L’Espagnol a gagné la médaille d’or en simple aux JO de Pékin en 2008, et la médaille d’or en double aux JO de Rio en 2016.

Novak Djokovic, arrivé sur le circuit un peu plus d’un an après Nadal, a glané 84 titres ATP dans sa carrière (juin 2020), qui se décomposent comme suit : 

  • Grand Chelem : 19
  • Masters : 6
  • Masters 1000 : 36
  • ATP 500 : 14
  • ATP 250 : 10

Il a perdu 35 finales, dont 10 en Grand Chelem. 

Djokovic a remporté la Coupe Davis en 2010 avec la Serbie, face à la France en finale. 

Le Serbe a décroché la médaille de bronze en simple aux JO de Pékin en 2008. 

Nadal et Djokovic posent avec leur trophées à Monte-Carlo en 2013.

Novak Djokovic est le seul joueur de l’ère Open à avoir remporté au moins deux fois chaque tournoi du Grand Chelem. Nadal n’a remporté qu’une seule fois l’Open d’Australie.

Djokovic est aussi le seul joueur à avoir remporté tous les Masters 1000 dans sa carrière (Miami, Indian Wells, Monte-Carlo, Madrid, Rome, Montréal / Toronto, Cincinnati, Shanghai et Paris, ainsi que le Masters). Nadal, lui, n’a pas remporté ceux de Miami, où il a perdu plusieurs fois en finale, et de Paris, où il a joué une finale en 2007. Il n’a surtout jamais triomphé au Masters de fin d’année. 

Nadal a terminé 5 saisons à la place de numéro 1 mondial : en 2008, 2010, 2013, 2017 et 2019. Mais Djokovic l’a dépassé avec six : en 2011, 2012, 2014, 2015, 2018 et 2020. Seul Andy Murray en 2016 a réussi à briser leur hégémonie sur la première place mondiale depuis 2010. 

En date de juin 2021, Rafael Nadal a été numéro 1 mondial durant 209 semaines. C’est moins que Djokovic, qui a occupé la première place mondiale 324 semaines. Le Serbe est d’ailleurs détenteur du record historique désormais, en ayant dépassé les 310 semaines de Roger Federer en mars 2021.

Qui a les meilleurs statistiques ? 

Rafael Nadal a remporté 1022 matchs dans sa carrière, contre 954 pour Djokovic (tous les chiffres sont en date de juin 2021). 

Rafael Nadal a gagné 83,2% des matchs qu’il a disputés dans sa carrière (1022 succès pour 207 défaites). 

Novak Djokovic a lui remporté 83% des matchs qu’il a disputés dans sa carrière (954 victoires pour 195 défaites).

  • Sur dur, Djokovic a gagné 84,3% de ses matchs, contre 78,1 % pour Nadal. 
  • Sur terre battue, Nadal, le “roi de la terre”, a gagné 91,8 % de ses matchs, contre 80% pour Djokovic. 
  • Sur gazon, Djokovic a gagné 84,1 % de ses matchs, contre 78,0 % pour Nadal. 
La finale de l'Open d'Australie 2012 est le plus grand match entre les deux champions.

Quel est le plus beau match entre Nadal et Djokovic ? 

  • Finale de l’Open d’Australie 2012 

Le plus mémorable de leur affrontement, en finale de l’Open d’Australie 2012, est aussi l’un des plus grands matchs de l’histoire du tennis, si ce n’est le plus grand, en compétition avec les finales de Wimbledon 1980 et 2008.

Troisième finale de Grand Chelem de suite entre les deux hommes, numéros 1 et 2 mondiaux, ce match est le match le plus emblématique de leur rivalité : un affrontement d’un engagement et d’une brutalité inouïs. 

Djokovic l’a emporté (5-7, 6-4, 6-2, 6-7, 7-5) dans un match long de 5h53′, ce qui en fait la plus longue finale de Grand Chelem de l’histoire. Un combat d’usure entre les deux meilleurs défenseurs du monde : Djokovic a terminé la rencontre avec 57 coups gagnants pour 69 fautes directes, Nadal avec un ratio de 44 coups gagnants pour 71 fautes directes.

Djokovic abordait ce match avec un ascendant psychologique indéniable. Il avait remporté ses sept affrontements avec Nadal en 2011, à chaque fois en finale. Mais il venait de disputer deux jours plus tôt une demi-finale de 4h50′ face à Andy Murray. 

Si Nadal a remporté le premier set, le Serbe a renversé la vapeur et semblait se diriger vers un succès en 4 manches lorsqu’à 4-3 en sa faveur, il menait 0-40 sur le service de Nadal. 

Nadal s’est accroché, a monté encore son agressivité d’un cran, et arraché le quatrième set. Il en a célébré le gain comme s’il avait gagné le tournoi, à genoux. C’est ensuite lui qui a breaké le premier dans le 5e set. Toutefois, à 4-2 en faveur de Nadal, le Serbe a pris le service de l’Espagnol pour la première fois depuis plus de deux heures, et recollé à 4-4. Dans une atmosphère irrespirable, à plus d’une heure du matin heure locale, Djokovic a sauvé une dernière balle de break sur son service, puis converti sa première balle de match d’un coup droit décroisé.  

Le Serbe laissait éclater sa joie dans une célébration qui marquera les esprits, déchirant son t-shirt en deux. La cérémonie de remise du trophée ajoute aussi au mythe de ce match. Alors que les deux hommes, épuisés, peinaient à rester debout, les discours des sponsors n’en finissaient plus. Il a fallu que Nadal se recroqueville, main sur les genoux, pour que les organisateurs leur apportent enfin des chaises puis des bouteilles d’eau.

  • Demi-finale de Roland-Garros 2013

Un autre match marathon à la dramaturgie exceptionnelle. En 2013, Roland-Garros est le seul Grand Chelem qui manque à Novak Djokovic. Dans cette demi-finale, le Serbe est en route pour faire tomber Nadal Porte d’Auteuil lorsqu’il était au service avec le break en poche à 4-3 dans la cinquième manche.  

L’accomplissement du Serbe était déjà immense. Jamais l’Espagnol n’avait été aussi chahuté dans un cinquième set à Roland-Garros. Mais à 40-40 sur son service, un point qui restera dans les mémoires va coûter cher à Djokovic: emporté par son élan sur un smash après une remise désespérée de Nadal, celui qui est alors numéro 3 mondial heurtait le filet et perdait le point. Sur la balle de débreak suivante, il partait à la faute en coup droit sur son deuxième coup de raquette. Le Serbe s’est finalement incliné (6-4, 3-6, 6-1, 6-7, 9-7), après un très mauvais jeu à 7-8. 

  • Demi-finale de Wimbledon 2018

Dans une finale avant l’heure pour rejoindre Kevin Anderson en finale, les deux hommes se sont livrés un combat d’une intensité et d’un niveau de jeu digne des plus grandes années de leur rivalité, alors qu’ils ne s’étaient plus affrontés en Grand Chelem depuis plus de trois ans et avaient tous deux connu un gros passage à vide entretemps. 

Démarré à 20h10 à cause de l’interminable première demi-finale entre Isner et Anderson (28-26 au 5e set), le match devait être interrompu à la fin du troisième set à cause du couvre-feu en vigueur à Wimbledon. Djokovic faisait un pas décisif vers la victoire en remportant l’haletant tie-break du troisième set, le sommet du match en terme de niveau de jeu. 

Mais Nadal, de retour en demi-finale à Wimbledon pour la première fois depuis 2011, a arraché un cinquième set. Dans une manche décisive de haute volée, Nadal a obtenu le premier des chances de break, à 4-4 puis 7-7. Mais Djokovic a tenu son service pour l’emporter finalement (6-4, 3-6, 7-6, 3-6, 10-8) après 5h16′ de jeu. 

  • Finale de l’US Open 2011

Le “cosmic tennis” de Djokovic à son apogée. Une finale remportée (6-2, 6-4, 6-7, 6-1) par Djokovic, dont la longueur (4h10) reflète mieux que le score l’intensité brutale du tennis produit.

Une des plus grandes démonstrations du Serbe face à Nadal, avec la finale de l’Open d’Australie 2019 (6-3, 6-2, 6-3) et le quart de finale de Roland-Garros 2015, où il torpilla l’Espagnol en trois manches (7-5, 6-3, 6-1). 

  • Demi-finale du Masters 1000 de Madrid 2009

Leur affrontement le plus mythique sur le circuit ATP. D’une durée de 4h10′, cette demi-finale du Masters 1000 madrilène est le plus long match jamais joué en deux sets gagnants dans cette catégorie de tournoi.

Nadal a remporté ce titanesque combat (3-6, 7-6, 7-6) après avoir sauvé trois balles de match, dans une ambiance exceptionnelle. “J’ai joué le meilleur match de tennis de ma vie. Deux points ont décidé du match. C’est très frustrant”, dira Djokovic en conférence de presse. 

  • Demi-finale de Roland-Garros 2021

La plus belle victoire de Djokovic sur Nadal sur terre battue. Rapidement mené 5-0 dans le premier set et après avoir perdu la première manche, le Serbe a déployé des efforts dantesques pour renverser l’Espagnol et finalement s’imposer en quatre manches (3-6, 6-3, 7-6, 6-2).

Les deux hommes ont fait entrer ce match dans la légende au cours d’un troisième set d’une intensité exceptionnelle, remporté par Djokovic après 97 minutes d’un combat acharné, où chacun évoluait à son meilleur niveau. Nadal y a même obtenu une balle de set avant de céder et de craquer physiquement dans la quatrième manche.

Mentions spéciales : Finale de l’US Open 2010, finale de Miami 2011. 

Nadal – Djokovic : Les plus beaux points

Retrouvez quelques uns des plus beaux points entre Nadal et Djokovic sur le circuit ATP dans cette vidéo de Tennis TV : 

Qui est le meilleur en Grand Chelem ? 

En date de juin 2021, Rafael Nadal a remporté 20 titres du Grand Chelem, soit deux de plus que son rival serbe (18). Mais ces chiffres sont amenés à évoluer rapidement, car les deux hommes ont trusté 10 des 11 derniers titres du Grand Chelem. Nadal est plus âgé de Djokovic d’un an. 

Les deux joueurs ont tous les deux gagné les quatre tournois du Grand Chelem dans leur carrière. 

Djokovic a remporté 4 titres à Wimbledon, contre 2 pour Nadal ; 9 titres à l’Open d’Australie (un record), contre 1 pour Nadal. Mais Nadal a remporté 4 fois l’US Open, contre 3 pour Djokovic, et a triomphé à 13 reprises à Roland-Garros, alors que Djokovic ne compte qu’une victoire Porte d’Auteuil. 

Dans leurs affrontements en Grand Chelem, Nadal mène 10 victoires à 7. 

  • À l’Open d’Australie : Djokovic mène 2 victoires à 0, les deux en finales, en 2012 et 2019.
  • À Roland-Garros, Nadal a battu 7 fois Djokovic, pour 2 défaites (3-0 en finale, en 2012, 2014 et 2020).
  • À Wimbledon, Djokovic mène 2 victoires à 1 (1-0 en finale, en 2011). 
  • À l’US Open, Nadal mène 2 victoires à 1, toutes en finale. L’Espagnol a remporté les finales 2010 et 2013, et le Serbe la finale 2011. 
Rafael Nadal félicite Novak Djokovic après sa victoire en quart de finale à Roland Garros en 2015

Qui est le meilleur face à Roger Federer ? 

Rafael Nadal et Novak Djokovic mènent tous deux dans leurs confrontations avec Roger Federer, de respectivement 5 et 6 ans leur aîné. 

Rafael Nadal compte 24 victoires pour 16 défaites contre Roger Federer (en date de juin 2021). En Grand Chelem, Nadal a battu son rival suisse à 10 reprises, pour 4 défaites. 

Novak Djokovic a lui battu le Suisse à 27 reprises, pour 23 défaites. En Grand Chelem, Novak a lui aussi a un ratio positif : il mène 11-6 dans leurs confrontations. Il n’a plus perdu en Grand Chelem face à Federer depuis Wimbledon 2012. 

Nadal et Djokovic à la mi-temps d'un match de Boca Juniors en marge d'une exhibition.

Nadal et Djokovic sont-ils amis ? 

“Difficile” d’être amis pour Novak Djokovic, “car nous sommes d’abord rivaux”. Toutefois, Rafael Nadal et Novak Djokovic sont amenés à se côtoyer en marge de leurs affrontements sportifs sur le circuit, et se vouent “un grand respect” mutuel, en grands champions qu’ils sont. 

Rafael Nadal place toutefois sa relation avec Federer un cran au-dessus de celle avec le Serbe. “C’est vrai que j’ai partagé davantage de moments et passé davantage de temps avec Federer qu’avec Djokovic” a t-il admis dans une interview à Ultima Hora. Avant de préciser : “Mais j’ai des bonnes relations avec les deux joueurs, nous avons su construire cela entre nous”. 

Nadal et Djokovic ont joué ensemble de nombreuses exhibitions. Par exemple à Milan en septembre 2016 au bénéfice de la fondation de Novak Djokovic, ou au Kazakhstan en octobre 2019 au bénéfice de celle de Rafael Nadal. “À mesure que les années passent, notre relation ne cesse de s’améliorer”, a conclu le Majorquin.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *