Djokovic :  » Je soutiens à 100% la WTA sur un possible retrait de Chine « 

Après sa victoire face à Cameron Norrie lors d’un match sans enjeu du Masters, Novak Djokovic s’est clairement positionné en faveur d’un retrait de la Chine si la situation de Peng Shuai, portée disparue depuis le 2 novembre, n’était pas rapidement clarifiée.

Novak Djokovic masters 2021

Reverra-t-on un jour du tennis en Chine ? On n’en est pas encore là mais la question commence à effleurer les esprits après que le président de WTA, Steve Simon, a exprimé sa volonté de retirer les tournois chinois du calendrier si Peng Shuai, portée disparue depuis le 2 novembre et ses accusations d’agressions sexuelles publiquement portées à l’encontre d’un haut dirigeant chinois, n’était pas bientôt retrouvée. Ces menaces de l’instance dirigeante du tennis féminin ont reçu le plein soutien de Novak Djokovic, vendredi soir, dans la foulée de son succès face à Cameron Norrie au Masters. 

« Je viens d’apprendre la volonté de la WTA de se retirer de Chine si la situation de Peng Shuai n’était pas rapidement clarifiée, et je peux vous dire que je comprends et supporte à 100% cette position », a ainsi déclaré Djokovic, qui a par ailleurs partagé le hashtag #WhereIsPengShuai sur son compte instagram.

C’est le moment d’être solidaires et de montrer que le problème n’est pas ignoré

Novak Djokovic

« Ce qui se passe est horrible. Une personne a disparu. La communauté entière du tennis doit s’unir derrière Peng Shuai et si l’on devait continuer à jouer des tournois en Chine sans que sa situation soit résolue, ça paraîtrait un peu étrange », a par ailleurs estimé le n° mondial, dont le syndicat de joueurs, la PTPA (Professionnal Tennis Players Association), a appelé à l’unité générale.

« L’idée serait de se rassembler tous ensemble, pas seulement les joueurs mais aussi les instances, l’ATP, la WTA, etc., pour voir quel types d’actions nous pourrions entreprendre, a expliqué Djokovic. C’est le moment d’être solidaires et de montrer que le problème n’est pas ignoré, qu’il ne concerne pas que la Chine. Cela concerne le monde du tennis car Peng est une athlète internationalement reconnue. Elle mérite tout notre soutien dans cette affaire. »

Ces déclarations fortes du joueur serbe font écho à celles de Nicolas Mahut, lequel a également déclaré en conférence de presse, après son double remporté aux côtés de Pierre-Hugues Herbert (face à Melo/Soares), qu’il ne jouerait plus en Chine aussi longtemps que l’on ne saura pas où est Peng Shuai.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *