L’Open d’Australie décalé de trois semaines (et drastique), annonce L’Equipe

Quelques heures après que Tennis Australia a encore reporté son annonce quant aux conditions d’organisation de l’Open d’Australie 2021, le quotidien L’Equipe affirme que le programme qui sera proposé aux joueurs sera un tournoi décalé aux 8 et 21 février et une stricte quarantaine de deux semaines.

Melbourne Park, Aus.

C’est une chute d’article qui fait froid dans le dos, tant elle porte en elle une saison 2021 de tennis encore incroyablement perturbée.

« L’Open d’Australie peut (encore) voir son édition 2021 annulée, auquel cas les tournois programmés en février et en mars, en Europe, en Amérique du Sud et aux États-Unis, pourraient se dérouler aux dates initialement prévues. A l’inverse, si Melbourne finit par trouver comment accueillir toute la planète tennis en janvier et février, il y aura tout un calendrier à rebâtir dans l’urgence. »

Le journaliste de L’Equipe Julien Reboullet a publié mardi soir ce qui semble être un leak des propositions que Tennis Australia va faire aux joueurs et joueuses sur la base des exigences de l’état de Victoria. Et s’il envisage que l’Open d’Australie 2021 soit annulé, c’est tout simplement que les pros du tennis mondial pourraient être tentés de refuser ses conditions. Elles sont détaillées ici dans l’article de L’Equipe, mais elle tiennent en quelques lignes :

  • Un tournoi décalé du 8 au 21 février 2021 ;
  • Une stricte quarantaine entre le 15, 16 ou 17 janvier et le 1er février ;
  • Et pendant cette quarantaine, cinq heures hors de l’hôtel pour se préparer (dans de strictes conditions) ;
  • Cinq tests pendant la quarantaine et confinement de quatorze jours pour tout joueur et son entourage en cas de test positif ;

Alexander Zverev déclarait récemment que jouer l’Open d’Australie sans préparation digne de ce nom revenait à jouer le titre à pile ou face, sans compter les risques de blessure. Le régime proposé par Tennis Australia n’est pas exactement celui-ci, mais il reste très loin du niveau d’exigence physique et tennistique que s’infligent les joueurs pour préparer un Grand Chelem et une saison de tennis.

L’Open d’Australie… au pays qui a éradiqué le coronavirus

L’état de Victoria, où se situe la ville de Melbourne, a éradiqué le coronavirus il y a plus d’un mois après d’un des confinements les plus durs du monde.

Il n’y a aujourd’hui aucune certitude sur le calendrier ATP et WTA de 2021. Le tournoi d’Auckland, qui se dispute habituellement la deuxième semaine de la saison, a été annulé. Les autres tournois australiens, ATP Cup incluse, dépendent totalement de l’Open d’Australie. Des événements comme Rotterdam, Marseille, Dubaï, New York, Buenos Aires ou Rio de Janeiro, planifiés en février, auraient à se réinventer ou s’effacer.

Le quotidien Marca affirmait lundi que les qualifications pourraient être délocalisées en Asie. Martin Pakula, le ministre des Sports du gouvernement de l’État de Victoria, avait indiqué la semaine dernière qu’un report d’une ou deux semaines était « très probable » et que des « négociations très complexes » étaient toujours en cours.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *