Rentrée réussie (et en douceur) pour Tsitsipas et Goffin

Premiers ténors à entrer en lice au Masters de Cincinnati, Stefanos Tsitsipas et David Goffin n’ont pas tremblé. Le numéro 6 mondial a balayé Kevin Anderson (6-1, 6-3), et le 10e mondial a éliminé Borna Coric (7-6, 6-4). Au tour de Djokovic de faire son entrée lundi.

StefanosTsitsipas - Cropped

Une reprise sans trop forcer. Sans trop trembler. Et qui confirme une chose : Stefanos Tsitsipas et David Goffin sont en forme. Ils seront bien à la lutte pour la victoire finale. Premiers gros noms à faire leur entrée au Masters 1000 de Cincinnati, délocalisé à New York, les 6e et 10e mondiaux n’ont pas mis plus de 2 heures pour se débarrasser de leur adversaire respectif dimanche.

C’est même allé beaucoup plus vite pour Tsitsipas. 1h09 seulement pour balayer Kevin Anderson (6-1, 6-3). Le Sud-africain, retombé à la 124e place mondiale (il était 5e en 2018), a été impuissant sous les coups du Grec. Tête de série numéro 4, Tsitsipas a breaké Anderson à quatre reprises. Seule alerte : au début du deuxième set, à 2-2, le Grec a été mené 0-40. Mais il n’a pas perdu sa mise en jeu, profitant des erreurs du 124e mondial. « C’était un jeu crucial, a expliqué Tsitsipas après le match. Pouvoir revenir de 0-40 comme ça, garder ma concentration et ne pas lui donner d’ouverture, c’était une très bonne chose. »

Plusieurs fois, Tsitsipas a serré le poing, rageur. Comme pour se donner de la force devant les tribunes vides du Grandstand, le court central du Masters 1000 de Cincinnati, à Flushing Meadows. « Il y a beaucoup de positif », a conclu Tsitsipas. Il affrontera en huitièmes de finale John Isner ou l’Australien John Millman.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/atptour/status/1297665664166092801?s=20″]

Goffin a remporté neuf de ses onze derniers matchs à Cincinnati

David Goffin a eu, lui, un peu plus de mal pour éliminer Borna Coric, le 33e joueur mondial. Mais il n’a pas lâché un seul set (7-6, 6-4). Le Belge, tenue turquoise et bleue marine sur le dos (la mode, à Cincinnati, est de porter le plus de couleurs possible…) a été poussé au tie-break dans la première manche. Il l’a remporté (8-6) grâce à un coup droit long de ligne sur lequel Coric n’a pas bougé.

Très rapide sur ses jambes et parfait en défense, Goffin n’a pas laissé de chances à Coric dans le deuxième set (6-4). Sur le circuit, il n’a pas perdu une seule de ses cinq confrontations face au Croate de 23 ans. Mieux, le numéro 10 mondial a remporté neuf de ses onze derniers matchs à Cincinnati, en comptant l’édition 2019. L’année dernière, Goffin avait échoué en finale contre Daniil Medvedev (7-6, 6-4).

Il rencontrera en huitièmes de finale le vainqueur du duel entre Denis Shapovalov, seizième joueur mondial, et Jan-Lennard Struff. Le numéro 1 mondial Novak Djokovic fait, lui, son entrée à Cincinnati ce lundi (19 heures). Il affronte le 72 mondial, Ricardas Berankis.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/atptour/status/1297695543678967809?s=20″]

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *