Nadal stoppe l’épopée d’Opelka et jouera une 12e finale à Rome

Vainqueur en deux manches, 6-4 6-4, face à Reilly Opelka, Rafael Nadal se qualifie pour sa 12e finale à Rome. Il retrouvera dimanche Novak Djokovic ou Lorenzo Sonego.

Rafael Nadal at Rome in 2021

Masters 1000 de Rome – Demi-finales
Nadal (N.2) bat Opelka : 6-4 6-4

  • L’information principale : Rafael Nadal s’est qualifié pour la finale à Rome après son succès face à Reilly Opelka.
  • Vous apprendrez aussi : C’est la 12e finale de l’Espagnol dans la capitale italienne.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour comprendre comment le Majorquin a maîtrisé le service de son adversaire, qui avait fait des ravages toute la semaine.

Pas de nouvel exploit pour Reilly Opelka, ce samedi à Rome. L’Américain, qui avait soufflé malicieusement que sa semaine tenait sûrement “du coup de chance”, n’a pas fait le poids en demi-finales face à Rafael Nadal. Une victoire 6-4, 6-4, en 1h32, pour l’Espagnol qui ne souffre d’aucune contestation. Moins en réussite sur sa mise en jeu (52% de première balle), le joueur de 2,11m n’a pas pu lutter avec ses armes.

Pourtant, les premières balles de break ont été obtenues par le géant américain. À 2-1 dans la première manche, Opelka, très inspiré en coup droit, aurait pu prendre une réelle option en se procurant quatre balles de break. Sur deux d’entre elles, il a raté deux retours plutôt faciles. Les deux autres ont bien été sauvées par Nadal qui avait sûrement fait le plus dur.

Sur le jeu suivant, et sur sa première balle de break, le natif de Manacor a profité d’un coup droit dans le couloir de son adversaire pour réussir ce qu’avait raté Opelka. Le vainqueur du tournoi de Barcelone, il y a trois semaines, a ensuite déroulé pour empocher la première manche.

Djokovic – Nadal en finale ?

Dans le second acte, Nadal a fait plus vite pour aller chercher le service de son adversaire. À 1-1, sur sa troisième balle de break, l’Espagnol n’a (encore) pas eu grand-chose à faire pour s’emparer de l’engagement américain. Opelka a craqué en revers et a permis à Nadal de tuer le match. Le tombeur de Federico Delbonis au tour précédent, émoussé physiquement, n’a jamais eu la moindre ouverture pour revenir dans la rencontre, tant il s’est précipité dans l’échange. Il quitte le tournoi italien par la grande porte. Une semaine inespérée pour l’Américain qui sera 35e mondial lundi, à quatre places du meilleur classement de sa carrière.

Reilly Opelka, Rome, 2021

Nadal attend désormais son adversaire pour ce qui sera sa 12e finale à Rome. Novak Djokovic ou Lorenzo Sonego s’affrontent également ce samedi. Si le Serbe s’emporte, nul doute qu’il sera motivé. Le natif de Belgrade s’était incliné face au Majorquin en finale, ici même, en 2019.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *