Rublev, positif au Covid-19 à son tour, « contrarié et inquiet » 

Vainqueur du tournoi-exhibition d’Abou Dabi le 17 décembre, le Russe Andrey Rublev déclare à son tour être positif au Covid-19 après Nadal et Shapovalov chez les hommes, et Bencic et Jabeur chez les femmes.

Russia's Andrey Rublev reacts during his semi final match at the Mubadala World Tennis Championship in Abu Dhabi

Le terme de cluster ne fait déformais plus de doute, s’agissant du Mubadala World Tennis Championships d’Abou Dabi disputé mi-décembre. Andrey Rublev, vainqueur de ce tournoi exhibition chez les hommes, a indiqué à son tour avoir fait l’objet d’un test positif au Covid-19.

Rublev se trouve à Barcelone et, contrairement à Shapovalov, déjà à Sydney, ne pourra entreprendre son voyage qu’après la fin de son isolement. De fait, Rublev est forfait pour l’ATP Cup qui débutera samedi et où il devait représenter la Russie en compagnie de Daniil Medvedev, moins d’un mois après leur victoire en Coupe Davis.

Rublev : « Symptômes minimes »

« Je me trouve à Barcelone et malheureusement, j’ai fait l’objet d’un test positif au Covid-19, a écrit Rublev sur les réseaux sociaux dans la nuit de dimanche à lundi. J’ai des symptômes minimes. Je m’isole et je suis tous les protocoles requis sous la supervision des médecins. »

« Comme vous le savez, je suis vacciné et j’étais en train de préparer le retour à la compétition : ATP Cup puis Australian Open. Maintenant je dois guérir et je me déplacerai à Melbourne uniquement quand ce sera sans danger pour tout le monde. »

« Je suis contrarié et inquiet par tout ce qui se passe. Faites très attention à vous et aux gens qui vous entourent. Je serai de retour sur le court aussi tôt que possible. »

La troisième dose de Murray

Le seul membre du tableau final chez les hommes à ne pas avoir fait l’objet d’un test positif est Andy Murray. Le Britannique, qui a contacté le virus il y a exactement un an, a indiqué de son côté avoir fait l’objet de sa troisième dose, non sans humour et solennité.

« Ça y est, on m’a implanté ma troisième puce de traçage aujourd’hui. Blague à part, rien ne vaut la science. Merci aux scientifiques, aux médecins et aux soignants pour le travail invraisemblable que vous réalisez. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *