Schwartzman enfin sacré chez lui à Buenos Aires

Diego Schwartzman a enfin remporté le tournoi de sa ville natale. L’Argentin a battu en finale à Buenos Aires son compatriote Francisco Cerundolo (6-1, 6-2). Le quatrième titre de sa carrière.

Diego Schwartzman, 2021

ATP 250 Buenos Aires – Finale
Diego Schwartzman bat Francisco Cerundolo (6-1, 6-2).

  • L’info principale : L’Argentin Diego Schwartzman a remporté son quatrième titre ATP en battant Francisco Cerundolo (6-1, 6-2) en finale de l’Open d’Argentine.
  • Autre info-clef : Il remporte pour la première fois le tournoi de sa ville natale, Buenos Aires.
  • Pourquoi lire cet article : Vous verrez que Schwartzman n’a tremblé que lors d’un seul jeu en finale.

Il est enfin le maître de sa ville. Le patron de Buenos Aires. Après l’échec de 2019, face à Marco Cecchinato, Diego Schwartzman a remporté le tournoi de sa ville natale, face à Francisco Cerundolo (6-1, 6-2). Un match expéditif, deux sets faciles pour l’explosif Argentin, avant une accolade avec son compatriote juste après la balle de match. « Campeon ! » (champion !), a crié Schwartzman, les bras levés sous le soleil argentin, et sur une terre battue brûlante. 

Voir le tableau du tournoi

« Il y a deux ans, j’étais vraiment très déçu, a-t-il expliqué, trophée en main. Cette fois-ci, je réussis à gagner pour la première fois à la maison. J’ai réussi à prendre ma revanche ! »

Schwartzman, tête de série n°1 et 9e mondial, est resté fidèle à son excellent niveau de la semaine. Il n’a pas perdu un set du tournoi et n’a laissé aucune chance à Francisco Cerundolo, le frère de Juan Manuel, sacré à Cordoba la semaine passée. Tête de série numéro 1, Schwartzman glane le quatrième trophée de sa carrière sur le circuit ATP. Son dernier remontait à 2019, sur la surface dure de Los Cabos, au Mexique.

Dimanche, Schwartzman a dessiné sa victoire dès la première manche. L’Argentin a enchaîné les coups droits puissants, et a toujours fait craquer Cerundolo après de longs échanges. Comme sur la balle de set. Le numéro 9 mondial est allé chercher l’amortie de son compatriote en lui renvoyant une balle imparable. 

Premier Argentin a remporter le trophée à Buenos Aires depuis… treize ans

Schwartzman n’aura tremblé que lors d’un seul jeu, dans la deuxième manche. Après avoir breaké dès le premier service de Cerundolo, l’Argentin a vacillé dans le cinquième jeu (3-1). Cerundolo a enchaîné deux revers cinglants, puis a débreaké sur un passing qui a déposé Schwartzman (3-2). Le 137e mondial aura réussi à réanimer une finale qui s’endormait. Seulement le temps d’un jeu.

Schwartzman a de nouveau breaké dans la foulée, provoquant les chants de la centaine de supporters présents dans les tribunes. Cerundolo a ensuite multiplié les fautes. Schwartzman pouvait savourer sa première victoire chez lui. Il est le premier Argentin a remporter le trophée à Buenos Aires depuis 13 ans et David Nalbandian.

Avant de partir, Schwartzman a salué la « semaine exceptionnelle » de son compatriote. Il jouait, lui aussi dans sa ville natale, la première finale de sa carrière.

Lire aussi : Rublev remporte son premier titre de 2021 à Rotterdam

Lire aussi : 18 ans et une puissance infernale : Tauson remporte le premier titre de sa carrière

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *