Serena dans le noir, les Français plus là : Ce qu’il ne fallait pas manquer à Cincinnati

Les quarts de finale débutent mercredi au tournoi de Cincinnati, et plusieurs gros noms seront absents. Serena Williams a été éliminée par Maria Sakkari, Milos Raonic a été plus fort qu’Andy Murray, et Berrettini et Goffin sont aussi dehors. Mais il reste des poids lourds.

Serena Williams, Western & Southern Open (New York / Flushing Meadows), 2020

La femme du jour : Pegula, danse avec les stars

A Cincinnati, Jessica Pegula a décidé de se faire remarquer. Et elle y arrive plutôt bien, même du haut de sa 83e place mondiale. L’Américaine fait tomber une à une les gros noms du tableau. Elle a éliminé au premier tour Jennifer Brady, la vainqueur du tournoi de Lexington, avant de balayer Amanda Anisimova, demi-finaliste de Roland-Garros 2019. Mardi, c’est cette fois-ci la numéro 11 mondiale, Aryna Sabalenka, qui a chuté devant Pegula (6-2, 2-6, 6-3) ! Deux heures et six minutes qui permettent à l’Américaine de s’ouvrir les portes des quarts de finale. « C’est génial, j’ai battu trois joueuses du Top 50, a-t-elle lancé. Ça me donne beaucoup de confiance avant les quarts. Je n’ai même pas l’impression d’y être parce que j’ai joué les qualifications. C’est un peu comme une finale ! » Elle affrontera en quarts de finale une autre joueuse du Top 50, Elise Mertens, 22e mondiale.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/WTA/status/1298347703898738693?s=20″]

L’homme du jour : Raonic douche Murray sous la pluie

L’histoire s’achève pour Andy Murray. Elle aura été belle. Après avoir éliminé Frances Tiafoe au premier tour, puis le 7e mondial Alexander Zverev au deuxième, l’Ecossais est tombé mardi face à Milos Raonic (6-2, 6-2). Le Canadien a gardé la maîtrise tout le match, que ce soit avant l’interruption par la pluie ou après. Il ne lui aura laissé que quatre jeux. Mais Murray peut être satisfait de son parcours. Retombé à la 134e place après deux opérations à la hanche en janvier 2018 puis en janvier 2019, il a obtenu face à Zverev sa plus belle victoire depuis son retour de blessure.

« J’ai mal joué, concédait-il pourtant après sa défaite contre Raonic. Je ne sais pas si c’était parce que j’étais fatigué ou pas, mais je ne suis pas content de ce niveau de performance. J’ai beaucoup de travail à faire avant l’US Open. »

Deux autres cadors sont tombés mardi. Matteo Berrettini, le 8e mondial, a été éliminé au troisième tour par Reilly Opelka (6-3, 7-6). Tout comme David Goffin, numéro 10 mondial, qui a chuté face à Jan-Lennard Struff (6-4, 3-6, 6-4). Quatre membres du Top 10 ont été éliminés avant les quarts de finale.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/atptour/status/1298382809283919874?s=20″]

Le combat du jour : Tsitsipas – Isner, deux tie-breaks pour un Grec

Stefanos Tsitsipas n’a pas encore perdu un set à Cincinnati. Mais il en est passé proche mardi contre John Isner (7-6, 7-6). Le Grec de 22 ans est allé chercher les deux manches au bout de deux tie-breaks, et avec style. Le numéro 6 mondial a claqué 10 aces, pour seulement deux doubles fautes. Il a même remporté 84% de ses premiers services. Le dernier vainqueur du Masters de Londres affrontera mercredi Reilly Opelka en quart de finale. Un autre Américain, qui a fait chuter au troisième tour Matteo Berrettini.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/atptour/status/1298423773096534017?s=20″]

L’outsider du jour : Sakkari a dit « Au revoir » à Serena 

Maria Sakkari trace son chemin en silence. Il ne faudra pas l’oublier. Après avoir éliminé Cori Gauff au premier tour, elle a fait chuter, en huitièmes de finale, Serena Williams (5-7, 7-6, 6-1). La légende de 38 ans a été invisible au troisième set. Williams ne s’est décidée à jouer que pour sauver les sept premières balles de match de Sakkari, à 5-0. Cela n’aura rien changé à l’issue de la rencontre. Williams repart avec ses interrogations. Après avoir été éliminée au troisième tour à Lexington, elle se projette désormais vers l’US Open, dans une semaine. Sakkari affrontera Johanna Konta en quarts de finale.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/WTA/status/1298455615375675392?s=20″]

La décla du jour : Kontaveit, la fête des voisins

Tête de série numéro 12, Anett Kontaveit occupe l’une des suites du stade Arthur-Ashe, avec un balcon qui donne sur le court central. Une chambre de luxe pour le tournoi de Cincinnati et l’US Open, réservée aux têtes de série. Et la 20e mondiale aimerait connaître l’identité de ses voisins.

« Je suis à peu près sûr que l’un de mes voisins est Benoît Paire, a t-elle souri. Après, il y a aussi Maria Sakkari. Je ne sais pas si elle est directement à côté de moi, ou si Paire est entre-nous. Ce doit être quelque chose comme cela. »

Le point du jour : Djoko dans le mille

Vaincre un adversaire au tennis est plus simple quand il n’a pas de raquette entre les mains. Novak Djokovic l’a peut-être compris lors de sa victoire au troisième tour contre Tennys Sandgren (6-2, 6-4). L’un de ses smashs a atterri en plein milieu de la raquette de l’Américain !

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/CincyTennis/status/1298355171395862530?s=20″]

L’image du jour : Le calme après la tempête

Après avoir été insolent, le ciel de New York, où est délocalisé le Masters 1000 de Cincinnati, a décidé de se faire pardonner. La pluie a interrompu le duel entre Milos Raonic et Andy Murray, certes. Mais les images qui ont suivi étaient fabuleuses.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/CincyTennis/status/1298410582941544449?s=20″]

Le moment “huis-clos” du jour : Un raton dans la ville

Les tribunes des courts de Flushing Meadows sont interdites au public à cause de la pandémie de coronavirus. Mais un spectateur s’est tout de même infiltré mardi sur le Grandstand. Et ce n’était pas un homme… Mais un raton laveur !

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/BlairHenley/status/1298435327405719552?s=20″]

La “Frenchie” du jour : Cornet dit adieu, plus de Français à « Cincy »

Il n’y a plus de Français au tournoi de Cincinnati dès le troisième tour. Après l’élimination de Richard Gasquet lundi, c’est Alizé Cornet qui a chuté mardi. La Niçoise a rivalisé avec Victoria Azarenka (6-4, 7-5), mais n’a pas confirmé sa performance du tour précédent, où elle avait éliminé Sofia Kenin, la numéro 4 mondiale (6-1, 7-6). Contre Azarenka, la 60e mondiale a eu l’avantage dans les deux sets, avec le break en poche, mais elle n’a pas su conclure. Elle s’est fait rattraper à chaque fois au dernier moment.

Le jour d’après : Les trois affiches à ne pas manquer mercredi

Début des quarts de finale au Masters de Cincinnati. Remis de ses douleurs à la nuque, Novak Djokovic affronte mercredi Jan-Lennard Struff, tombeur de David Goffin. Daniil Medvedev, le tenant du titre, est pour l’instant tranquille. Mais il affronte en quarts Roberto Bautista Agut, 12e mondial. Chez les filles, Noami Osaka est lancée. Elle défiera Anett Kontaveit (19 heures), la 20e mondiale.

  • Daniil Medvedev – Roberto Bautista Agut : quart de finale, vers 19 heures.
  • Naomi Osaka – Anett Kontaveit : quart de finale, vers 19 heures.
  • Novak Djokovic – Jan-Lennard Struff : quart de finale, vers 20h20.

Le programme complet est ici (ajouter 6 heures pour l’horaire français)

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *