Sinner s’offre son premier quart de finale en Masters 1000 !

Tombeur d’Emil Ruusuvuori – 6-3, 6-2, en 1h09 – à Miami, Jannik Sinner, 19 ans, tête de série numéro 21, s’est qualifié pour son premier quart de finale en Masters 1000.

Jannik Sinner, Melbourne, 2021

Outre Karen Khachanov au troisième tour, Jannik Sinner a éliminé Hugo Gaston pour son entrée en lice et Emil Ruusuvuori ce mardi en huitièmes de finale à Miami. Deux joueurs de 20 et 21 ans régulièrement qualifiés, à juste titre, de « prometteurs ». Plus jeune encore, Sinner n’est lui déjà plus évoqué ainsi. Parce qu’il a dépassé ce statut. A 19 ans, il 31e mondial et se rapproche à grands pas du top 20. Tombeur de Ruusuvuori, 6-3, 6-2 en 1h09, l’Italien a décroché son billet pour un premier quart de finale en Masters 1000.

Si le dur floridien n’a pas vraiment des allures de scènes de hip-hop, l’affaire a commencé par un duel de break. Perdant son service d’emblée, Sinner a endiguer les élans de confiance de son adversaire en répondant dans la foulée. Malgré une nouvelle break à défendre à 3-3, l’Italien a résisté avant de faire la différence. Prenant une deuxième fois l’engagement du Finlandais quelques minutes plus tard, il a fini par boucher la première manche sans trembler.

« Le plus important, c’était de prendre le contrôle de l’échange »

Prenant nettement l’ascendant à l’échange, Sinner est parvenu faire régner sa cadence sur celle de Ruusuvuori. Proche de sa ligne, martelant ses frappes lourdes pour bringuebaler son opposant au quatre coins du court, l’élève de Riccardo Piatti n’a laissé filer aucune occasion d’enfoncer le clou. Breakant deux fois dans le second acte, il a affiché un 100 % de réussite dans ce domaine crucial tout au long du match (4/4). Écrasant de puissance, il n’a eu aucune opportunité de break à défendre dans cette manche avant d’aller serrer la pogne du 83e joueur mondial en vainqueur.

« Le plus important dans ce match était de prendre le contrôle de l’échange », a-t-il analysé lors de la traditionnelle interview sur le court. « Je devais jouer plus vite que lui, prendre la balle un peu plus tôt. Je suis très heureux de la façon dont j’ai réussi à jouer. »

Face à Bublik ou Fritz, il partira favori en quart de finale

En quart de finale, le natif de San Candido affrontera Taylor Fritz ou Alexander Bublik. Deux hommes légèrement derrière lui au classement ATP ; l’Italien étant 31, l’Américain 32e et le Kazakhstanais 44e. Ces deux derniers n’ont également jamais atteint les quarts de finale en Masters 1000 par le passé.

« Oui, on peut voir ça comme une belle opportunité », a-t-il concédé au micro de son intervieweur. « Mais le classement, c’est juste un nombre. J’essaie seulement de gagner des matchs. Parfois ça fonctionne, d’autres fois non. Je dois donner 100 % de moi-même à chaque rencontre. »

Après avoir volé sur huitième de finale, Jannik Sinner part déjà favori pour une potentielle accession au dernier carré. En étant tranquillement assis sur ses 19 balais.

 

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *