le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Tournoi de Tokyo : Kecmanovic en quart de finale… en sauvant six balles de match !

Vainqueur 6-3, 3-6, 7-6⁴ face à Dans Evans, Miomir Kecmanovic est revenu de nulle part avant de se qualifier pour les quarts de finale de l’ATP 500 de Tokyo. Au prochain tour, il se mesurera à l’Américain Frances Tiafoe, tête de série n°4 en quart de finale.

Miomir Kecmanovic, Tokyo 2022 La détermination de Miomir Kecmanovic, pendant l’ATP 500 de Tokyo 2022 (Aflo / Panoramic)

Miomir Kecmanovic était tellement dos au mur que sa colonne vertébrale était devenue ciment, comme dirait Youssoupha. Mais le Serbe a utilisé sa raquette comme une boule de démolition pour se sortir d’une situation semblant inespérée, tout en détruisant le moral du pauvre Dan Evans.

Avant de s’imposer 6-3, 3-6, 7-6⁴ en 2h44 pour rejoindre les quarts de finale de l’ATP 500 de Tokyo, le joueur de 23 ans – après avoir mené 6-3, 3-6,4-1 – s’est retrouvé à 6-3, 3-6, 5-4 et 40-0 sur le service du Britannique. Au total, il a sauvé six balles de match au cours de ce jeu. Six fois en prenant une initiative pour réussir plusieurs coups extraordinaires, dont un tweener.

  • Retour de coup droit gagnant, propulsé avec les deux pieds dans le terrain
  • Accélération de coup droit après avoir dicté l’échange
  • Retour de revers long de ligne gagnant
  • Belle défense avant de placer un contre avec un coup droit long de ligne
  • Chip and charge audacieux sur lequel Evans a manqué son passing
  • Passing de revers dans la foulée d’un tweener
Les six balles de matchs sauvées par Miomir Kecmanovic

C’est la première fois que je réussis ce coup (le tweener) en match.

Miomir Kecmanovic

Comme revenu du royaume des morts, le champion du monde junior 2016 semblait alors invincible. Malgré une occasion manquée de boucler la rencontre à 6-3, 3-6, 6-5 sur l’engagement du 25e mondial, le 33e du classement ATP a maîtrisé le jeu décisif. A partir de quatre points partout, il a remporté les trois derniers échanges du duel.

“C’est la première fois que je réussis à faire ça (se sortir d’une telle situation)”, a expliqué le natif de Belgrade après son exploit. “J’étais quasiment fini dans cette rencontre, et je me suis juste dit d’y aller, de lâcher mes coups. Le tweener ? C’était incroyable ! C’était la première fois que je réussissais ce coup en match. Avoir fait ça, ça me fait ressentir quelque chose qui va au-delà de la joie.”

Tombeur de Yoshihito Nishioka lors de son entrée en lice, Miomir Kecmanovic a désormais rendez-vous avec la tête de série numéro 4, Frances Tiafoe. Un homme qui a des nerfs en béton armé : vainqueur 6-1, 7-6⁷ face à Bernabe Zapata Miralles, l’Américain a remporté les treize derniers tie-breaks qu’il a disputés.

Les autres affiches du deuxième tour à Tokyo (ATP 500, Ariake Colosseum, dur, 1.953.285 USD, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Hiroki Moriya – Taylor Fritz : programmé jeudi
  • Denis Shapovalov – Rio Noguchi : programmé jeudi
  • Brandon Nakashima – Borna Coric : programmé jeudi
  • Nick Kyrgios – Kamil Majchrzak : programmé jeudi
  • Frances Tiafoe – Bernabe Zapata Miralles : 6-1, 7-6⁷
  • Pedro Martinez – Jaume Munar : 4-6, 6-3, 6-1
  • SoonWoo Kwon – Mackenzie McDonald : 6-3, 6-7⁴, 6-2
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *