Toni Nadal au sujet du retour de Rafa en 2022 : « Tout ira bien, j’en suis convaincu »

Toni Nadal est confiant sur l’avenir de son neveu, qui devrait faire son retour à la compétition en Australie début 2022. Il a également estimé que la pression avait rattrapé Novak Djokovic lors de la finale de l’US Open.

Toni Nadal, Monte-Carlo 2021

Toni Nadal a beau ne plus entraîner Rafael Nadal, il garde toujours un œil sur son neveu. Dans un entretien à Voces del Deporte, l’émission d’actualité sportive d’Antena 2, la chaîne colombienne, le coach de Félix Auger-Aliassime a confirmé que la convalescence du champion espagnol se passait bien et qu’il prévoyait toujours de reprendre la compétition à l’Open d’Australie en début d’année 2022. Avec pour ambition de démarrer la nouvelle saison de la meilleure des manières.

« Les choses vont mieux, a soufflé l’ancien entraîneur du Majorquin. Il a décidé de débuter en Australie. Tout ira bien, j’en suis convaincu. L’idée est de faire une grande saison 2022. Il fera de son mieux. »

Nadal a mis fin à sa saison au mois d’août avant l’US Open. Après avoir déclaré forfait pour Wimbledon et les Jeux Olympiques, il a fait une tentative de retour à Washington, où il s’est incliné au troisième tour face à Lloyd Harris.

« La pression a dépassé » Djokovic en finale de l’US Open

A 35 ans, le champion espagnol souffre d’une douleur au pied gauche depuis 2005, à cause d’une maladie rare, le syndrome de Muller-Weiss. Il y a une semaine, il s’est rendu à Barcelone pour recevoir un traitement au pied.

© Rafael Nadal / Instagram

Codétenteur du record de titres du Grand Chelem, Rafael Nadal cherchera à être le premier des trois GOAT à atteindre le cap des 21 sacres en Majeurs la saison prochaine. Novak Djokovic n’était qu’à un match de se détacher des deux autres au début du mois à l’US Open et de réaliser le Grand Chelem calendaire.

Toni Nadal a estimé que la pression avait rattrapé Djokovic lors de la finale contre Daniil Medvedev. « Il jouait contre son rival et numéro deux mondial, qui pouvait le battre. Bien qu’il soit un grand joueur, il était également sous pression et lors du dernier match de l’US Open, la pression l’a dépassé. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *