le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Cet Alcaraz-là est impressionnant, et se hisse en demi-finale à Hambourg

Carlos Alcaraz, ultra-dominateur, s’est qualifié en demi-finale du tournoi d’Hambourg en écrasant Karen Khachanov, 26e mondial (6-0, 6-2). Son meilleur match depuis Roland-Garros.

Carlos Alcaraz / Hambourg 2022 © JB Autissier / Panoramic Carlos Alcaraz / Hambourg 2022 © JB Autissier / Panoramic

Du travail vite fait, et (très) bien fait. C’est comme cela que l’on peut résumer le match de Carlos Alcaraz, vendredi, en quarts de finale du tournoi d’Hambourg. L’Espagnol avait un adversaire de poids face à lui : Karen Khachanov, 26e mondial. Mais il a étouffé le Russe en une heure de jeu, et en ne concédant que deux jeux (6-0, 6-2).

Alcaraz a livré son meilleur match du tournoi. Sûrement même depuis Roland-Garros, et son huitième de finale… déjà contre le Russe. Il est en demi-finales du tournoi allemand : un stade qu’il n’avait plus atteint depuis le Masters Madrid, qu’il a remporté, en mai.

Ses balles ont claqué sur tout le court d’Hambourg, et Khachanov n’a pu regarder s’envoler dans le ciel que les miettes de terre battue soulevées par les frappes lourdes de l’Espagnol.

Alcaraz n’a concédé que dix points dans le premier set

Il y a des manches qui semblent frôler la perfection, et ce premier set d’Alcaraz, à Hambourg, est de ceux-là. 10 coups gagnants contre un pour Khachanov, une seule faute directe, 6-0 avec seulement dix (!) points lâchés : l’Espagnol ne pouvait pas mieux faire. La machine était en route, et rien n’allait l’arrêter.

Khachanov a semblé, un temps, être un adversaire plus coriace dans la deuxième manche. Il a conservé deux petites mises en jeu, où à chaque fois, Alcaraz s’est procuré une balle de break. Mais l’Espagnol a bien assommé le Russe. Il a utilisé cette enchaînement qu’il adore : service puissant, coup droit gagnant.

Le numéro 6 mondial a fait la différence au bout de la deuxième mise en jeu de Khachanov. Le Russe a semblé bien désespéré, dépassé par cette puissance que l’Espagnol n’avait jusque-là jamais encore affiché à Hambourg. A l’image de ce passing ras du filet, après une amortie délicieuse (3-1).

Alcaraz est à la poursuite d’un cinquième titre cette année. Le quatrième sur terre battue. Avec une statistique : dans sa carrière, l’Espagnol a remporté tous les ATP 500 qu’il a disputés.

Les autres affiches des quarts de finale à Hambourg (ATP 500, Am Rothenbaum, terre battue, 1.911.620 EUR, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Alex Molcan – Borna Coric : programmé vendredi
  • Lorenzo Musetti – Alejandro Davidovich Fokina : 6-4, 6-3
  • Francisco Cerundolo – Aslan Karatsev : 6-3, 4-6, 7-6 [4]
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.