Gasquet – Alcaraz, la formidable finale du tournoi d’Umag

Richard Gasquet s’est qualifié en finale à Umag, sa première sur le circuit ATP depuis 2018, samedi en dominant l’Allemand Daniel Altmaier en trois sets (7-6, 3-6, 6-3). Il affrontera Carlos Alcaraz.

Carlos Alcaraz n’était pas né quand Richard Gasquet a commencé à jouer sur le circuit pro. Le Français allait entrer dans le Top 100 quand l’Espagnol a vu le jour en mai 2003. L’un, 35 ans, et l’autre 18 ans, vont se retrouver dimanche à 20 heures en finale du tournoi 250 d’Umag, en Croatie, et c’est pour l’un et l’autre, ainsi que pour les spectateurs, une nouvelle bien excitante.

Alcaraz, révélé début 2020 au tournoi de Rio de Janeiro à 16 ans, va disputer sa première finale sur le circuit pro. Il était allé jusqu’en demi-finale à Marbella en avril. Ce samedi, il a saisi sa chance contre Albert Ramos Viñolas, son compatriote contre qui il avait frappé un grand coup à Rio en le dominant 7-6, 4-6, 7-6 pour son premier match sur le circuit. Cette fois, Alcaraz, tête n°7 et 73e à l’ATP, n’a pas lâché de set et il s’est imposé 6-2, 7-6 contre la tête de série n°1 à Umag.

Son adversaire en finale, Richard Gasquet (N.4), avait eu plus de mal à se défaire de l’Allemand Daniel Altmaier, 7-6, 3-6, 6-3. Gasquet, qui a préféré renoncer aux J.O. de Tokyo, atteint sa première finale sur le circuit depuis 2018, quand il avait perdu en finale contre Fognini à Bastad, un mois aprè son dernier titre en date, sur le gazon de s’Hertogenbosch.

Gasquet : “Content d’essayer de chercher un titre”

“Ça fait du bien, c’est sûr” a commenté Gasquet, cité par L’Equipe. “J’ai eu quelques blessures depuis ma dernière finale, il y a trois ans à Bastad, et ce n’était pas facile de revenir à ce stade de la compétition. C’est chouette d’y arriver à Umag, un super endroit. Et je suis content d’avoir l’occasion d’essayer d’aller chercher un titre dimanche.”

Reste à espérer que la finale, qui constituera une opposition de style qui rappellera peut-être quelques Gasquet – Nadal (sauf qu’Alcaraz est droitier), saura mettre aux prises deux joueurs en pleine possession de leurs moyens. Gasquet souffre physiquement à Umag, lieu très humide qui met au défi un corps qui n’est plus habitué à enchaîner les matches. Il est apparu raide au troisième set de sa demi-finale. Alcaraz, de son côté, joue avec une énorme strapping qui lui enveloppe tout le bras droit.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *