Hewitt, Ivanisevic et Martinez intronisés au Hall of Fame en juillet

Lleyton Hewitt, Goran Ivanisevic et Conchita Martinez font partie des personnalités qui seront intronisées au Hall of Fame du tennis en juillet prochain à Newport aux Etats-Unis.

Lleyton Hewitt, Davis Cup 2019

Si tout va bien, il y aura bien une cérémonie d’intronisation au Hall of Fame du tennis, à Newport, aux Etats-Unis, le 17 juillet prochain. Annulée en juillet dernier en raison de la pandémie de coronavirus, cette prestigieuse cérémonie permettra d’introniser la promotion 2020 du Hall of Fame, mais aussi celle de 2021. Cette dernière a été dévoilée ce mercredi, et on y retrouve notamment Lleyton Hewitt. L’Australien, qui a fêté ses 40 ans mercredi, a notamment été N.1 mondial pendant 80 semaines (dixième meilleure performance de l’histoire), la première fois en octobre 2000, ce qui fait de lui le plus jeune N.1 de l’ère Open, à 20 ans et 8 mois. Hewitt a remporté 30 tournois, dont deux en Grand Chelem : l’US Open 2001 face à Pete Sampras et Wimbledon 2002 contre David Nalbandian. Il a également gagné le Masters deux années de suite, en 2001 face à Sébastien Grosjean en finale et en 2002 contre Juan Carlos Ferrero, mais aussi les Coupe Davis 1999 et 2003, épreuve qu’il dispute désormais comme capitaine de l’Australie.

Les autres personnalités de la promotion 2021 sont les « Original 9 », ces neuf femmes (Peaches Bartkowicz, Rosie Casals, Julie Heldman, Billie Jean King, Kristy Pigeon, Nancy Richey, Valerie Ziegenfuss, Judy Tegart Dalton et Kerry Melville Reid), qui sont à l’origine de la professionnalisation du tennis féminin, en 1970, et Dennis Van der Meer, l’ancien coach sud-africain de Margaret Court et Billie Jean King notamment, qui sera intronisé à titre posthume puisqu’il est décédé en 2019.

Lire aussi – De la fronde des Original 9 au succès de la WTA : La revanche des femmes

Ivanisevic et Martinez, des Grands Chelems et des carrières de coachs

La promotion 2020 verra quant à elle Goran Ivanisevic et Conchita Martinez être intronisés, comme cela avait été annoncé il y a un peu plus d’un an. Le Croate de 49 ans, qui a été N.2 mondial en 1994, a remporté 22 tournois, dont Wimbledon en 2001 contre Patrick Rafter, ce qui est d’ailleurs le dernier titre de sa carrière. Il a également soulevé la Coupe Davis en 2005, puis a entraîné Marin Cilic, Tomas Berdych, Milos Raonic et Novak Djokovic. Conchita Martinez (48 ans), a quant à elle été N.2 mondiale en 1995 et remporté 33 tournois, dont Wimbledon en 1994 face à Martina Navratilova. L’Espagnole a également glané cinq Fed Cup (1991, 1993, 1994, 1995 et 1998-, puis a été capitaine de l’équipe de Coupe Davis et coach de Garbiñe Muguruza.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *