Homme invincible du circuit Challenger, Benjamin Bonzi s’impose à Rennes

Tombeur de Moraing (7-6, 7-6) à Rennes ce dimanche, Bonzi a remporté son 4e titre Challenger consécutif et le 6e en 2021, un record.

Benjamin Bonzi, à Montpellier en 2021

Quand Benjamin Bonzi (n° 3) s’inscrit dans un tournoi Challenger, le trophée lui est promis. Vainqueur à Ségovie le 1er août avant de s’incliner en qualifications du Masters 1000 de Toronto et de l’US Open, le Français a repris sa collection dans cette catégorie de tournois dès septembre. Sacré à Saint-Tropez puis à Cassis, il s’est imposé à Rennes ce dimanche. Victoire 7-6, 7-6 en 1h 33 face à Mats Moraing, machine à aces d’un mètre quatre-vingt-dix-huit et 193e mondial.

Bataille d’aces

Dans un match verrouiller par les serveurs, les deux hommes n’ont eu la place que pour un break chacun. Lors du premier acte. Cédant sa mise en jeu à 2-2, le Français est parvenu à égaliser alors que l’Allemand, bourreau de Richard Gasquet la veille, servait pour le gain du set à 5-4. Nerfs solides, il a ensuite rapidement pris les devants au cours du jeu décisif pour distancer son adversaire et mener jusqu’à 5-0 avant de boucler l’affaire 7-3.

Lors du second acte, Bonzi a écarté deux balles de break à 1-0, avant de s’en procurer une dans le jeu suivant. La dernière de la rencontre. Claquant des aces à tout-va – 16 pour Moraing, 15 pour Bonzi pourtant plus petit de 18 cm -, le Tricolore et le Teuton on dû passer par un nouveau tie-break. Cette fois encore, le natif de Nîmes l’a géré en patron pour l’empocher 7-3.

Bonzi égale le record de titres en Challenger sur une saison

Grâce à cette 20e victoire d’affilée en Challenger, le joueur de 25 ans a remporté son 6e titre sur ce circuit. Tous l’ont été en 2021. Dans l’histoire, seuls trois hommes avaient déjà réussi une telle performance à cet échelon. Un Marocain et deux Argentins : Younès El Aynaoui (6 titres en 1998), Juan Ignacio Chela (6 titres en 2001), Facundo Bagnis (6 titres en 2016).

Grâce à cette nouvelle semaine triomphale, Benjamin Bonzi est assuré d’améliorer le meilleur classement de sa carrière. Lundi, il gagnera 15 places pour se retrouver 61e rang mondial. Un an en en arrière, le 21 septembre 2021, il pointait au 227e rang de la hiérarchie planétaire.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *