le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Finale de la Coupe Davis : Shapovalov domine Kokkinakis, le Canada à un pas du bonheur

Denis Shapovalov n’a pas traîné pour battre Thanasi Kokkinakis (6-2, 6-4 en 1h29) et apporter ainsi le premier point au Canada dans la finale de Coupe Davis qui l’oppose ce dimanche à l’Australie. Les Canadiens ne sont plus qu’à un match de leur premier Saladier d’argent.

Denis Shapovalov Davis Cup return forehand indoor cap ©Al / Reuters / Panoramic

Cette fois, il n’a pas flanché. Battu lors de ses deux premiers simples dans cette phase finale de Coupe Davis par l’Allemand Jan-Lennard Struff en quart puis par l’Italien Lorennzo Sonego en demie, Denis Shapovalov a cette fois obtenu le point de la victoire, et avec la manière, en dominant Thanasi Kokkinakis (6-2, 6-4 en 1h29) lors du premier simple de la finale de Coupe Davis qui oppose le Canada à l’Australie, ce dimanche.

Les Canadiens, qui mènent donc 1-0, ne sont plus qu’à une victoire du tout premier sacre de leur histoire en Coupe Davis, dont ils avaient été les finalistes malheureux en 2019. Felix Auger-Aliassime, qui reste sur une série de sept succès dans la compétition (simple et double confondus), va désormais tenter d’apporter le point du bonheur face à Alex De Minaur, qui a lui-même remporté 11 de ses 12 derniers simples en Coupe Davis.

Cette semaine, Denis Shapovalov avait pris l’habitude de mal commencer ses matches (et de mal les finir, aussi). Cette fois, il a pris le taureau par les cornes en “double” breakant d’entrée (4-0) un Thanasi Kokkinakis cueilli à froid et qui ne se remettra jamais vraiment de ce départ catastrophique.

Breaké une nouvelle fois dès le troisième jeu du deuxième set, l’Australien va bien tenter alors de raccrocher les wagons. Au jeu suivant, il va s’offrir ses trois premières balles de (dé)break, lui donnant la possibilité de recoller à 2-2. Mais deux aces et un coup droit gagnant lui ont alors sifflé aux oreilles.

Saoulé de coups et résigné, Kokkinakis lâchait une seconde fois son service dans ce deuxième set sur une double-faute. Shapovalov lui rendait la politesse en concédant son service au moment de conclure une première fois à 5-2, lui aussi d’une double-faute.

Mais cette fois, malgré une petite fébrilité perceptible à l’heure de porter l’estocade, il n’était pas disposé à flancher mentalement. Deux jeux plus tard, il servait une nouvelle fois pour le match et bouclait son affaire d’un service gagnant.

Voilà donc le Canada en position idéale pour devenir la 16e nation victorieuse dans l’histoire de la Coupe Davis. Pour l’en empêcher, l’Australie, qui pour sa part n’a plus soulevé le Saladier d’argent depuis 2003, est désormais condamné à l’exploit.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *