le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Fritz permet aux États-Unis d’égaliser face à l’Italie 

Taylor Fritz a battu Lorenzo Musetti pour permettre aux USA de recoller à 1-1 face à l’Italie en quart de finale de la Coupe Davis

Taylor Fritz, Coupe Davis 2022 Taylor Fritz, Coupe Davis 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Pour la première fois depuis le début de la phase finale de la Coupe Davis, le public de Malaga va avoir droit à un double décisif ! Après la victoire de Lorenzo Sonego face à Frances Tiafoe en début de journée, Taylor Fritz a permis aux États-Unis de rester en vie ce jeudi en s’offrant le numéro un italien Lorenzo Musetti (7-6, 6-3).

Le premier set a été très serré entre les deux hommes. Dominé à l’échange et en difficulté sur son service (trois doubles fautes et 57% de points remportés derrière sa seconde balle), l’Italien a dû faire face à trois balles de break, à 0-1, 3-4 et 5-6. Ce dernier a tout de même réussi à résister pour arracher un tie-break.

Lorenzo Musetti a fait le premier mini-break pour mener 5 points à 3 et a obtenu une première balle de set à 6 points à 5. Mais le 23e joueur mondial n’a pas réussi à la convertir. Après avoir sauvé une balle de set cette fois-ci en faveur de Taylor Fritz, l’Italien en a obtenu une nouvelle à 8-7, pour le même résultat. C’est finalement l’Américain qui a eu le dernier mot en remportant le jeu décisif 10 points à 8. 

12 aces pour Fritz

Après avoir perdu un tie-break sous haute tension, Lorenzo Musetti n’a pas lâché prise et a même eu trois occasion de breaker son adversaire d’entrée de deuxième set. Mais mené 0-40, Taylor Fritz a lâché les chevaux au service pour s’en sortir. Avec ses 12 aces, le neuvième joueur mondial a souvent frustré l’Italien.

À 2-2, le vainqueur du Masters 1000 d’Indian Wells a réussi le premier break de la rencontre pour se détacher 3-2. Taylor Fritz a ensuite déroulé derrière et s’est même offert le luxe d’un double break pour conclure la rencontre, bien aidé par une troisième et dernière double faute de Lorenzo Musetti. L’Italie et les États-Unis vont désormais devoir se départager avec un double décisif ! 

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *