15 juin 2008 : Le jour où Rafael Nadal a gagné le Queen’s dans la foulée de Roland

Chaque jour, Tennis Majors remonte le temps pour revenir sur un événement marquant pour la planète tennis. Le 15 juin 1997, Rafael Nadal remporte le tournoi du Queen’s, une semaine après avoir triomphé à Roland-Garros. Il est en mission pour Wimbledon.

15 juin 2021
Rafael Nadal at the Queen's in 2008

Ce qu’il s’est passé ce jour-là et pourquoi c’est historique : Un enchaînement historique pour Nadal

Ce jour-là, le 15 juin 2008, Rafael Nadal domine Novak Djokovic en finale (7-6 7-5) pour s’imposer sur le gazon du Queen’s, une semaine après avoir triomphé sur la terre battue de Roland-Garros. Personne n’avait encore réussi à gagner ces deux tournois à la suite.

Sans avoir pris aucun repos, et sans avoir pu prendre le temps de s’adapter au changement de surface, Nadal soulève ainsi son premier trophée sur gazon, ce qu’aucun Espagnol n’avait accompli depuis 1972. Juste avant Wimbledon, le Taureau de Manacor envoie à Roger Federer un avertissement qui tombe à point nommé.

Les personnages : Rafael Nadal et Novak Djokovic

  • Rafael Nadal, le roi de la terre

Rafael Nadal n’a que 22 ans, mais son palmarès lui assure déjà une place de choix dans l’histoire du tennis. Il est à ce jour invaincu à Roland-Garros : depuis sa première apparition, en 2005, il s’est imposé à chacune de ses quatre participations. Personne n’a même réussi à le pousser à y disputer un cinquième set.

De plus, alors qu’il semblait déjà imbattable sur terre, lui qui n’a perdu que deux matches depuis sa défaite contre Igor Andreev à Valence en 2005, il fait maintenant évoluer son jeu pour s’imposer aussi sur surface rapide. Dès 2006, il dispute la finale de Wimbledon, facilement battu par Roger Federer (6-0 7-6 6-7 6-3).

Rafael Nadal holding the French Open trophy in 2008

Un an plus tard, en 2007, il est à nouveau dominé par le Suisse sur la dernière marche du tournoi londonien, cette fois après l’avoir poussé au cinquième set (7-6 4-6 7-6 2-6 6-2). En 2008, il impressionne plus que jamais à Roland-garros, où il démolit Federer en finale (6-1 6-3 6-0). Avec en ligne de mire le titre à Wimbledon et la place de numéro 1 mondial, il décide d’enchaîner et dispute déjà son premier tour au Queen’s Club quelques jours après son sacre parisien.

  • Novak Djokovic, vient de rentrer dans le cercle des vainqueurs de Grand Chelem

Novak Djokovic est né en 1987, un an après Rafael Nadal, et il devient professionnel en 2003. Sa percée vers le sommet a lieu en 2006, lorsqu’il atteint son premier quart de finale en Grand Chelem, à Roland-Garros, en battant en route le 9e mondial Fernando Gonzalez. Quelques semaines plus tard, il remporte son premier tournoi ATP à Amersfoort.

En 2007, il gagne ses premiers tournois Masters 1000 à Indian Wells et Montréal (où il bat le premier mondial Roger Federer pour la première fois). Cette même année, il obtient d’excellents résultats en Grand Chelem, finaliste à l’US Open face à Federer (7-6 7-6 6-4), ainsi que demi-finaliste à Roland-Garros et à Wimbledon.

En 2008, il entame la saison de la meilleure façon possible, en venant à bout de Jo-Wilfried Tsonga en finale de l’Open d’Australie (4-6 6-4 6-3 7-6) pour soulever son premier trophée du Grand Cheleme. Battu par Rafael Nadal en demi-finales de Roland-Garros (6-4 6-2 7-6), il est à présent 3e mondial et aborde la saison sur herbe avec de grandes ambitions.

Novak Djokovic and Jo-Wilfried Tsonga in Melbourne in 2008

Le lieu : Queen’s Club

Le Queen’s Club, fondé en 1866, est le premier complexe multisports jamais construit. Son sport principal est le tennis, et il fut la propriété de la Fédération Britannique de Tennis de 1953 à 2007. Le Queen’s Club Championship s’y tient depuis 1890. Considéré comme le deuxième plus important tournoi sur herbe après Wimbledon, de nombreuses légendes du tennis y ont triomphé.

À six reprises, le vainqueur de Wimbledon avait remporté le tournoi du Queen’s auparavant : John McEnroe l’a fait deux fois (1981, 1984), suivi par Jimmy Connors (1982), Boris Becker (1985), Pete Sampras (1999) et Lleyton Hewitt (2002). C’est pour cette raison que la finale du Queen’s est toujours suivie de près par les experts.

L’histoire : Premier titre sur gazon pour Nadal

Rafael Nadal n’a jamais pris de repos après avoir gagné Roland-Garros. Pour la quatrième année consécutive, il dispute ses premiers matches sur gazon quelques jour après avoir soulevé le plus prestigieux des trophées sur terre battue. Jusqu’à présent, il avait toujours eu du mal à changer de surface et n’avait jamais dépassé les quarts de finale au Queen’s, mais cette année, les choses sont différentes.

Il a survolé les Internationaux de France, où personne n’a réussi à lui prendre un set. Il est en pleine confiance et il semble n’avoir plus aucune limite. Cette fois, en quarts de finale, il se sort d’une guerre des nerfs contre l’immense serveur Ivo Karlovic (6-7 7-6 7-6), et en demi-finale, il domine l’ancien finaliste de Wimbledon, Andy Roddick, qui avait gagné quatre fois le tournoi du Queen’s (7-5 6-4).

Rafael Nadal at the Queen's in 2008

Novak Djokovic, qui a perdu contre Nadal en demi-finale de Roland-Garros, a eu quelques jours de plus pour s’acclimater au gazon. Il a bien profité de ce temps supplémentaire et le voici en finale du Queen’s, après avoir écrasé deux joueurs pourtant réputés dangereux sur herbe, Lleyton Hewitt (6-2 6-2) et David Nalbandian (6-1 6-0), qui s’étaient affrontés en finale de Wimbledon en 2002.

Rafael Nadal et Novak Djokovic, malgré leur jeune âge, se sont déjà rencontrés onze fois sur le circuit, et Nadal l’a emporté à huit reprises.

Le Serbe prend le meilleur départ. Très agressif, il prend Nadal de vitesse et se détache rapidement 3-0. Lorsqu’il obtient une balle de 4-0, Djokovic semble parti pour dominer leur deuxième affrontement sur gazon – près d’un an après son abandon en demi-finale de Wimbledon, où il avait gagné le premier set – mais, c’est sans compter la combativité de Nadal.

L’Espagnol parvient à revenir au score et à emmener Djokovic au tie-break. Disputant des échanges inhabituellement longs sur herbe, les deux joueurs livrent à présent un grand match. Nadal sauve une balle de set à 6-5 et arrache le jeu décisif 8-6 après 74 minutes de jeu. 

Au deuxième set, après avoir été mené 2-0, Novak Djokovic breake l’Espagnol à 4-4. Malheureusement pour lui, il ne parvient pas à convertir l’occasion : il perd les trois jeux suivants et concède la seconde manche, 7-5. Rafael Nadal est le nouveau champion du Queen’s.

Nadal, qui remporte là son premier tournoi sur gazon, est le premier espagnol à réaliser cet exploit depuis Andres Gimeno en 1972, et le premier joueur à réussir le doublé Roland-Garros – Queen’s.  Il est fin prêt pour Wimbledon.

La postérité du moment : Une rampe de lancement avant le chef-d’oeuvre de Wimbledon

Trois semaines plus tard, Rafael Nadal deviendra le sixième joueur à s’imposer au Queen’s, puis à Wimbledon la même année, à l’issue d’une finale légendaire gagnée contre Roger Federer au All England Club (6-4 6-4 6-7 6-7 9-7).

Il deviendra ensuite numéro 1 mondial le 18 août 2008, une place qu’il occupera en tout 209 semaines au cours de sa carrière. Rafael Nadal s’imposera une deuxième fois à Wimbledon, en 2010 (aux dépens de Tomas Berdych, 6-3 7-5 6-4), et gagnera son dernier tournoi sur herbe à Stuttgart en 2015. Au total, Rafael Nadal remportera 84 tournois, dont 19 en Grand Chelem. 

En 2008, malgré ses grandes ambitions, Novak Djokovic sera éliminé par Marat Safin dès le deuxième tour de Wimbledon (6-4 7-6 6-2). Il se passera longtemps avant que Djokovic ne s’impose à nouveau en Grand Chelem.

Jusqu’à l’Open d’Australie 2011, le Serbe sera l’éternel troisième, derrière Nadal et Federer, mais cette année-là, remportant trois des quatre Majeurs, il deviendra enfin le numéro 1 mondial, une place à laquelle il restera 282 semaines. Novak Djokovic comptera 79 titres à son palmarès, dont 17 en Grand Chelem.

La rivalité Nadal-Djokovic deviendra l’une des plus importantes de l’histoire du tennis : ils s’affronteront à 58 reprises, Djokovic ayant l’avantage 30-28.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *