Rafael Nadal en 2020 : Un 13e Roland pour égaler Federer et synonyme d’une année réussie

La saison 2020 fut courte pour Rafael Nadal; mais remplie de records. En raison de la pandémie de Covid-19, l’Espagnol n’a participé qu’à six tournois ATP. Cela ne lui était plus arrivé depuis… 2002. Une autre époque. Il a tout de même remporté 27 matchs et atteint au minimum les quarts de finale des tournois … Continued

Rafael Nadal recap 2020

La saison 2020 fut courte pour Rafael Nadal; mais remplie de records. En raison de la pandémie de Covid-19, l’Espagnol n’a participé qu’à six tournois ATP. Cela ne lui était plus arrivé depuis… 2002. Une autre époque. Il a tout de même remporté 27 matchs et atteint au minimum les quarts de finale des tournois auxquels il a participé. Cette saison particulière ne l’a pas empêché de décrocher un 13e titre à Roland-Garros, en remportant en finale son 100e match Porte d’Auteuil. Son 20e titre en Grand Chelem lui permet d’égaliser le record absolu détenu par Roger Federer. Avec une victoire sur Feliciano Lopez au deuxième tour du Rolex Paris Masters, l’Espagnol a également remporté sa 1000e victoire en carrière sur le circuit ATP.

  • Classement fin 2019 : 1
  • Classement fin 2020 : 2
  • Bilan de l’année : 27 victoires, 7 défaites
  • Titres : 2

Meilleure performance : 13e titre à Roland-Garros

Jamais Rafael Nadal n’était arrivé à Roland-Garros avec aussi peu de certitude sur son jeu. Avec un seul tournoi de préparation dans les jambes (défaite en quart à Rome), le numéro deux mondial n’avait pas eu le temps de construire sa confiance sur terre battue comme il le fait habituellement, en jouant à Monte-Carlo, Barcelone, Madrid et Rome. On peut ajouter à cela des conditions très différentes du printemps, avec des températures très froides, de l’humidité, une terre battue lourde et des nouvelles balles que Nadal lui-même n’a pas manqué de critiqué. Malgré toutes ces difficultés, le joueur de 34 ans a soulevé son 13e Roland-Garros, sans doute le plus dur de sa carrière, sans perdre un set et en battant son plus grand rival actuel Novak Djokovic en finale. Une sacrée performance de la part du roi de la terre battue.

Meilleur résultat en Grand Chelem : Vainqueur à Roland-Garros

Après l’annulation de Wimbledon, Nadal a déclaré forfait pour l’US Open pour se préserver physiquement. L’Espagnol n’a donc disputé que deux Grands Chelems cette saison. L’Open d’Australie, où il s’est incliné en quart de finale face à Dominic Thiem, et Roland-Garros, où il a soulevé la Coupe des Mousquetaires pour la 13e fois de sa carrière. Nadal a été impressionnant, ne perdant pas un seul set lors de la quinzaine parisienne et infligeant une correction au numéro un mondial Novak Djokovic en finale (6-0, 6-2, 7-5). Deux Grands Chelems disputés, un titre, un très bon ratio pour le Majorquin.

Rafael Nadal, Roland-Garros 2020

Titres : 2 – Acapulco, Roland-Garros

Roland-Garros, évidemment, a été la plus grande victoire de la saison. L’autre titre de Nadal a été acquis à Acapulco, son troisième succès au Mexique. Comme à Paris, il a remporté le tournoi, joué sur surface dure, sans perdre un seul set.

Le grand moment de sa saison : Un 20e Grand Chelem

A Roland-Garros, Nadal a doublement marqué l’histoire. En remportant son 13e Roland-Garros, record absolu, mais également en s’offrant un 20e tournoi du Grand Chelem. Une performance qui lui a permis d’égaler le record de Roger Federer et de mettre à distance Novak Djokovic, qui n’en compte « que » 17 pour le moment. Un pas important dans la course au GOAT (Greatest Of All Time), le meilleur joueur de tous les temps.

Le « pire » moment de sa saison : Toujours maudit en indoor

Après son titre à Roland-Garros, Nadal a pris le temps de la réflexion et a décidé de finir la saison en jouant le Rolex Paris Masters et le Masters de Londres, pour tenter de s’imposer sur dur indoor pour la première fois depuis 2005. Mais le numéro deux mondial a échoué dans cette quête. La Next-Gen lui a barré la route. A Paris, il a chuté en demi-finale face à Alexander Zverev. Il s’est incliné au même stade de la compétition à Londres, battu par Daniil Medvedev.

Sur les réseaux : 1000 victoires, ça se fête 

Sur son compte Instagram, Nadal a remercié l’ATP pour avoir fait un montage vidéo de ses victoires les plus marquantes sur le circuit, célébrant ses 1000 succès.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rafa Nadal (@rafaelnadal)

Hors du court : La technologie lui résiste

Nadal a rapidement réagi quand le confinement lié au coronavirus s’est imposé en mars. Il s’est uni à son ami Pau Gasol, ancienne star de la NBA, et à la Croix Rouge pour convaincre d’autres sportifs espagnols de se mobiliser. L’initiative a permis de lever plus de 14 millions d’euros.

“A nous tous, nous avons accompli de beau et d’important, s’est félicité Nadal. Au-delà de l’argent récolté, c’est la solidarité et l’esprit d’équipe démontrés dans ces moments difficiles. Nous avons allumé l’étincelle et contribuer à notre échelle.”

Au sortir de son 13e titre à Roland-Garros, Nadal a accordé un entretien très personnel à Telecinco, pour l’émission “Mi casa es la tuya” (“Ma maison est la tienne”, en VF). Il a notamment évoqué son enfance, son amour du foot plus que du tennis et le fait qu’il avait peur du noir. Il est aussi revenu ses amitiés avec des célébrités, comme le pilote Fernando Alonso, le golfeur Tiger Woods ou la légende Michael Jordan. L’Espagnol a a aussi assuré qu’il aimerait devenir parent à terme, lui qui s’est marié avec Maria Francisco Perello à l’automne 2019.

Lors du confinement, Nadal a organisé un live Instagram pour rester en contact avec ses fans. Mais, loin d’être aussi à l’aise avec son téléphone qu’avec sa raquette, l’Espagnol a eu du mal à inviter Roger Federer. Cela a donné lieu à une séquence très drôle.

Son auto-évaluation : « Toujours la même motivation »

La saison 2020 à peine terminée, Nadal s’est tout de suite projeter vers la suivante. Le numéro deux mondial est prêt à travailler dur pour atteindre ses objectifs, et sa motivation est toujours présente.

“Mon objectif est toujours le même : être présent à chaque tournoi, me donner une chance de bien figurer et essayer de le gagner, a déclaré Nadal après sa défaite contre Medvedev en demi-finale du Masters. C’est le but chaque année. Ma motivation a toujours été la même. L’année prochaine sera une année importante. J’espère être prêt à me battre. Je vais travailler dur pendant l’intersaison pour être prêt. »

Rafael Nadal, Masters de Londres 2020

L’avis de Tennis Majors

La saison 2020 de Nadal est réussie. L’Espagnol a remporté son 13e Roland-Garros, en produisant un très haut niveau de tennis et en donnant une leçon à son grand rival actuel Djokovic. Une victoire qui va compter mentalement. Le numéro deux mondial a également égalé le record de Roger Federer, vainqueur de 20 titres du Grand Chelem. Une performance qui lui permet de marquer encore plus l’histoire du tennis et qui lui donne un argument en plus dans la course au GOAT.

Nadal a également été compétitif dans chaque tournoi qu’il a disputé. Quart de finale à l’Open d’Australie et à Rome, demi-finale au Rolex Paris Masters et au Masters de Londres, finale (et victoire) à Acapulco et Roland-Garros. A 34 ans, le Majorquin est toujours capable de bien figurer dans les plus grands tournois du monde, notamment quand ils ne sont pas députés sur terre battue.

La saison 2021 est encore floue, mais Nadal visera un 21e titre en Grand Chelem, à Roland-Garros ou ailleurs. Sur la terre battue parisienne, il faudra en tout cas être très fort pour le priver de la coupe des Mousquetaires.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *