12 octobre 1998 : Le jour où Lindsay Davenport est devenue numéro un mondiale

Le 12 octobre 1998, Lindsay Davenport ravit le top du classement WTA à Martina Hingis, malgré une défaite en finale du Porsche Open de Filderstadt face à Sylvie Testud. L’Américaine parachève une incroyable saison durant laquelle elle glane son premier titre en Grand Chelem.

Ce qu’il s’est passé ce jour-là : Davenport atteint le sommet 

Ce jour-là, le 12 octobre 1998, Lindsay Davenport, 22 ans, accède à la première place mondiale, bien qu’elle vienne de s’incliner face à Sandrine Testud en finale du Porsche Open de Filderstadt (7-5, 6-3). C’est la cerise sur le gâteau d’une saison fantastique dont le point culminant a été sa première victoire en Grand Chelem, quelques semaines plus tôt, à l’US Open, où elle avait battu en finale la numéro 1 mondiale, Martina Hingis (6-3, 7-5).

L’histoire : Davenport détrône Hingis

Lindsay Davenport est née en 1976. Elle devient professionnelle en 1993, saison au cours de laquelle elle remporte son premier tournoi à Lucerne, atteint les huitièmes de finale de l’US Open et domine Gabriela Sabatini, 6e mondiale, à Philadelphie (6-4, 6-2), terminant l’année à la 20e place mondiale. L’Argentine décrit le tennis de Davenport en ces termes simples : « Elle aime frapper dans les coins, très fort. Très, très fort. » En 1994, elle entre dans le top 10 et parvient en finale au Masters de fin d’année (battue par Sabatini, 6-3, 6-2, 6-4), mais en 1995, perturbée par des problèmes familiaux, elle prend du poids et ne parvient pas à rester dans le top 10. L’année suivante, elle travaille beaucoup sa condition physique et remporte aux Jeux Olympiques d’Atlanta le plus grand titre de sa carrière, battant en finale Arantxa Sanchez (7-6, 6-2). En 1997, elle gagne pas moins de six tournois, et atteint les demi-finales de l’US Open, battue par Martina Hingis (6-2, 6-4).

1998 est déjà sa meilleure saison. Avant la fin août, elle a déjà gagné quatre tournois, en battant la numéro 1 mondiale, Hingis, en finale de Tokyo et de Los Angeles. En Grand Chelem, elle a obtenu d’excellents résultats, se hissant en demi-finales de l’Open d’Australie (battue par Conchita Martinez, 4-6, 6-3, 6-3) puis de Roland-Garros (éliminée par Arantxa Sanchez, 6-3, 7-6). A New York , elle change de dimension en battant Hingis en finale (6-3, 7-5), s’adjugeant ainsi son premier titre du Grand Chelem. Elle est à présent très proche de renverser la première mondiale.

Elle y parvient le lundi 12 octobre 1998. La semaine précédente, à Filderstadt, Hingis, tenante du titre, s’incline dès les quarts de finale, battue par Dominique Monami (6-3, 6-7, 6-4). De son côté, Davenport se fraye un chemin jusqu’en finale, battant au passage Sanchez en demi-finale (7-6, 6-4). Bien qu’elle soit battue en finale par Sandrine Testud (7-5, 6-3), c’est assez pour lui permettre de s’installer au sommet du classement WTA dès le lendemain.

« J’ai grandi sans avoir jamais pensé que je pouvais être la meilleure joueuse du monde, où l’une des meilleures, et pourtant, c’est arrivé », dira Davenport en 2020 lors d’une interview pour la chaîne Youtube de l’ITF.

La postérité du moment : 98 semaines au top

Au total, Lindsay Davenport occupera la première place mondiale 98 semaines durant. Elle ajoutera deux autres titres du Grand Chelem à son palmarès : Wimbledon en 1999 (aux dépens de Steffi Graf, 6-4, 7-5), et l’Open d’Australie 2000 (en battant à nouveau Hingis, 6-1, 7-5). Elle perdra ensuite les quatre finales majeures supplémentaires qu’elle disputera, toutes face aux sœurs Williams : trois contre Venus (Wimbledon 2000 et 2005, l’US Open 2000) et une contre Serena (Open d’Australie 2005). Très régulière dans les grands événements, Davenport terminera quatre saisons à la première place mondiale (1998, 2001, 2004, 2005). 

Une fois sa carrière de joueuse achevée en 2008, Davenport travaillera en tant que coach (notamment avec Madison Keys) et comme commentatrice pour la chaîne de télévision Tennis Channel.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *