17 février 2013 : le jour où Victoria Azarenka a battu Serena Williams pour la deuxième fois

Le 17 février 2003, Victoria Azarenka, alors numéro un mondiale, remporte le tournoi de Doha face à Serena Williams, assurée de récupérer son trône le lendemain.

Victoria Azarenka OTD 17/2

Ce qu’il s’est passé ce jour-là : Azarenka bat Serena mais lui cède son trône

Ce jour-là, le 17 février 2013, en finale du tournoi de Doha, Victoria Azarenka domine Serena Williams (7-6, 2-6, 6-3) pour la deuxième fois seulement en treize rencontres, alors que l’Américaine s’apprête, dès le lendemain, à lui reprendre la première place mondiale. Azarenka avait occupé cette place au cours des 32 semaines précédentes, portant son total de semaines au sommet du classement à 51. Serena restera au sommet de la WTA pendant 186 semaines consécutives, égalant le record de Steffi Graf du plus long règne ininterrompu de l’histoire du tennis féminin.

Les actrices

Serena Williams, une des plus grandes joueuses de l’histoire

Serena Williams, née en 1981, est la cadette de sa famille. Quelques années plus tôt, en 1997, sa sœur Venus, qui débutait alors sur le circuit, avait déclaré que sa principale rivale serait sa petite sœur Serena. A l’époque, les observateurs n’avaient pas su si elle avait dit ça sérieusement ou par pure provocation. Ils réalisent bientôt à quel point Venus était en fait sérieuse. Serena explose en 1999. Cette année-là, au mois de septembre, elle crée la surprise en gagnant son premier titre du Grand Chelem avant sa grande sœur, dominant Hingis en finale (6-3 7-6). Associée à Venus, elle s’adjuge aussi le titre en double, et termine l’année à la quatrième place mondiale.

En 2001, en finale de l’US Open, elle perd contre Venus le premier match disputé par deux sœurs à un tel niveau de compétition. Entre Roland-Garros 2002 et l’Open d’Australie 2003, sa carrière prend une nouvelle dimension lorsqu’elle accomplit ce qui sera connu sous le nom de « Serena Slam » : elle remporte les quatre tournois du Grand Chelem à la suite, en battant à chaque fois sa sœur Venus en finale. De 2004 à 2006, elle prend du recul par rapport au tennis et, malgré un nouveau grand titre glané à l’Open d’Australie 2005, elle va même jusqu’à faire une pause en 2006. Elle revient d’autant plus forte en 2007 et, au fil des ans, elle remporte de nombreux titres majeurs. Après une grande saison 2012 au cours de laquelle elle a triomphé à Wimbledon, aux Jeux olympiques, à l’US Open et au Masters, elle vise à présent la première place mondiale, qu’elle n’a plus occupée depuis octobre 2010.

williams Serena wimbledon 2010

Victoria Azarenka, une jeune reine au sommet

Victoria Azarenka est née en 1989 en Biélorussie, mais elle quitte son pays à l’adolescence pour améliorer son jeu aux États-Unis, à Scottsdale, en Arizona. Elle participe à ses premiers tournois WTA en 2005, et elle entre dans le top 100 en 2006. L’année suivante, elle atteint sa première finale sur le circuit, à Estoril (battue par Greta Arn, 2-6, 6-1, 7-6), et elle atteint les huitièmes de finale de l’US Open (battue par Svetlana Kuznetsova, 6-2, 6-3), terminant l’année dans le top 30. En 2009, elle atteint les quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois à Roland-Garros (éliminée par Dinara Safina, 1-6, 6-4, 6-2) et remporte ses trois premiers tournois, le plus important d’entre eux à Miami, où elle bat Serena Williams en finale (6-3, 6-1).

En 2011, elle franchit une nouvelle étape dans sa carrière : en atteignant les demi-finales à Wimbledon (s’inclinant face à Petra Kvitova, 6-1, 3-6, 6-2) et en étant battue en finale du Masters de fin d’année à Istanbul par la même Kvitova (7-5, 4-6, 6-3), elle finit l’année à la troisième place mondiale. En 2012, elle atteint la première place mondiale en remportant son premier tournoi du Grand Chelem à Melbourne, après avoir battu Maria Sharapova en finale (6-3, 6-0). Ayant accumulé six titres au long de la saison et atteint la finale de l’US Open (battue par S. Williams, 7-5, 6-7, 6-1), elle termine la saison au sommet du classement WTA. Elle commence l’année 2013 en conservant son titre à l’Open d’Australie (aux dépens de  Li Na, 4-6, 6-4, 6-3).

Azarenka Australian Open 2012

Le lieu : Doha, au Qatar

L’Open du Qatar, créé en 2001, était à l’origine un tournoi de catégorie Tier III, mais, après avoir vu augmenter le montant de ses  prix, il est devenu un tournoi Tier I en 2008. N’ayant pas eu lieu en 2009 et 2010, l’événement a été réintégré au calendrier de la WTA en 2011, remporté par Vera Zvonareva. Parmi ses anciens vainqueurs, on trouve de grandes joueuses comme Martina Hingis (2001), Monica Seles (2002), Justine Henin (2007) ou Maria Sharapova (2005, 2008).

 

L’histoire : Serena Williams perd le tournoi, mais récupère la première place mondiale

Début 2013, Victoria Azarenka est au sommet de sa forme. Elle a passé la majeure partie de l’année 2012 en tant que n°1 mondiale, et elle a réussi à défendre son titre à l’Open d’Australie. Cependant, malgré ces excellents résultats, elle est sur le point d’être renversée par un ouragan nommé Serena Williams. L’Américaine, après avoir perdu au premier tour d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa vie à Roland-Garros 2012, a engagé un nouvel entraîneur, Patrick Mouratoglou afin de mieux rebondir, et depuis lors, elle est presque imbattable. Au second semestre, elle s’est imposée à Wimbledon, aux Jeux olympiques, à Flushing Meadows et au Masters. À l’Open d’Australie 2013, elle a été étonnamment battue par une étoile montante du nom de Sloane Stephens (3-6, 7-5, 6-4), mais lorsqu’elle se qualifie pour la finale de l’Open du Qatar, elle est déjà assurée de reprendre la place de n°1 mondiale à Azarenka, son adversaire en ce 17 février 2013.

Bien qu’elle ait laissé beaucoup d’énergie en quarts de finale pour se débarrasser de Petra Kvitova (3-6, 6-3, 7-5), et semble mal remise d’une blessure à la cheville, Williams est la favorite de cette finale. Elle n’a perdu qu’une fois contre Azarenka lors de leurs 12 premières rencontres, et elle est extrêmement dominatrice depuis le dernier Wimbledon.

Cependant, en délicatesse avec son premier service, l’Américaine perd le premier set 7-6, commettant 26 fautes directes. Dans le deuxième set, c’est au tour d’Azarenka de rencontrer des problèmes au service, ne passant que 39 % de premières balles, et Williams empoche logiquement  le set, 6-2.

Dans le set décisif, Azarenka semble avoir plus d’énergie en stock et domine son adversaire, 6-3.

« C’est incroyable », déclare-t-elle. « Vous savez, ce tournoi est vraiment génial. … Il y avait un tableau de si haut niveau, je suis vraiment contente qu’à la fin de la semaine, ce soit moi qui tienne le trophée. »


« Toute cette semaine, je ne pense pas avoir joué mon meilleur tennis, et je me suis battue à chaque match », déclare quant à elle Williams.

« Je ne peux pas jouer de cette façon contre une joueuse de haut niveau comme Victoria. Je dois être capable de mettre mon meilleur tennis en place, et je n’ai pas pu le faire aujourd’hui. Je suis restée à un 2 sur 10, et je ne peux pas me le permettre. (…) Je ne suis certainement pas heureuse, mais je suis numéro un », dit-elle, en un sourire au coin des lèvres malgré tout.

A 31 ans, elle est la joueuse la plus âgée de l’histoire à occuper la première place mondiale.

La postérité du moment : Serena Williams, 186 semaines consécutives au top

Serena Williams restera n°1 mondiale pendant 186 semaines consécutives, égalant le record de Steffi Graf. Elle apparaîtra en tête du classement WTA pour la dernière fois en 2017, après y avoir passé 319 semaines au cours des 15 dernières années. Détenant 23 titres du Grand Chelem, elle est toujours à la poursuite du record de Margaret Court en 2021.

 

Victoria Azarenka ne retrouvera jamais la première place mondiale, et n’ajoutera pas de troisième titre du Grand Chelem à son palmarès. Battue en finale de l’US Open 2013 par Williams (7-5, 6-7, 6-1), elle sera ensuite minée par les blessures et les problèmes personnels pendant de nombreuses années. Elle n’atteindra pas d’autre finale du Grand Chelem avant l’US Open 2020, où elle sera vaincue par Naomi Osaka (1-6, 6-3, 6-3).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *