Abonnez-vous à la newsletter

Craig Tiley explique que Djokovic “a l’intention” de jouer l’Open d’Australie en 2023

Le directeur de l’Open d’Australie, Craig Tiley, a affirmé dimanche sur la chaîne australienne ABC que Novak Djokovic avait l’intention de jouer l’Open d’Australie en 2023.

Serbian tennis player Novak Djokovic arrives at Nikola Tesla Airport, after the Australian Federal Court upheld a government decision to cancel his visa to play in the Australian Open, in Belgrade, Serbia January 17, 2022. || 218221_0023 2022 ATP Australia australian open australie djoko Djokovic open d australie sport tennis

Sans rancune ? Alors que Novak Djokovic a été expulsé d’Australie il y a une semaine, le directeur de l’Open d’Australie, Craig Tiley, a expliqué dans une interview accordée à la chaîne australienne ABC que le numéro un mondial avait pour projet de revenir en 2023 pour conquérir un dixième titre à Melbourne. 

Interrogé à ce sujet, Craig Tiley a répondu : “Oui, ce sera son intention. Au bout du compte, il est le numéro un mondial et il aime vraiment l’Open d’Australie.” Novak Djokovic était le triple tenant du titre et s’est imposé à neuf reprises à Melbourne, un record. Le directeur du tournoi a ensuite nuancé ses propos. “Il est vraiment important de noter que… il n’y a pas une seule personne, il n’y a pas d’organisation qui soit plus grande que l’événement lui-même.”

Djokovic n’attaquera pas Tennis Australia selon Tiley

Novak Djokovic a été expulsé d’Australie il y a une semaine, son visa ayant été annulé une seconde fois par le gouvernement du pays. Le Serbe n’avait pas gagné son deuxième appel en justice devant la Cour fédérale. À la question de savoir si le numéro mondial allait poursuivre la Fédération de tennis australienne, Craig Tiley s’est montré catégorique : « Non ». Tennis Australia ne s’attend pas à des poursuites. 

Le directeur de l’Open d’Australie a également expliqué les raisons, selon lui, de ce fiasco autour de Novak Djokovic. « Le constant changement de conditions » et la « mauvaise communication » avec le gouvernement fédéral ont conduit à cette mauvaise situation. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.