le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Les autorités australiennes ont élargi l’enquête sur le visa de Djokovic

Les déclarations de Novak Djokovic dans son communiqué ont amené les autorités australiennes à élargir l’enquête sur le visa du Serbe.

Novak Djokovic Serbian tennis player Novak Djokovic rests at Melbourne Park as questions remain over the legal battle regarding his visa to play in the Australian Open in Melbourne, Australia, January 12, 2022. || 217700_0001

L’Open d’Australie 2022 débute dans seulement cinq jours et le Djokovic gate est encore loin d’être terminé ! Alors que la décision du ministère de l’Immigration concernant un possible retrait du visa du Serbe se fait attendre, le journal australien The Age a révélé que l’enquête des autorités s’est élargie après les révélations du numéro un mondial dans son communiqué publié ce mercredi. 

Le ministre de l’Immigration, Alex Hawke, a le pouvoir exécutif d’annuler personnellement le visa de Djokovic, malgré la décision du tribunal fédéral qui a demandé et obtenu la libération du numéro un mondial lundi dernier. Et la déclaration de Djokovic sur Instagram a mis en évidence un certain nombre de divergences qui, selon The Age, pourraient intéresser le ministre et influencer sur sa décision.

Novak Djokovic and his staff on Rod Laver Arena, 2022
Novak Djokovic – © Panoramic
  • Une violation des règles d’isolement de Covid-19 en Serbie. Djokovic a déclaré avoir assisté à un entretien avec L’Equipe le 18 décembre alors qu’il avait reçu un test Covid-19 positif. Il a expliqué qu’il avait porté un masque et respecté les distanciations sociales, sauf pendant la séance photo. “Quand je suis rentré à la maison pour m’isoler, en y réfléchissant, c’était une erreur de jugement et je comprends que j’aurai dû reprogrammer cet engagement.” L’interview publiée par L’Equipe montre Djokovic photographié avec un masque, et montre une distance sociale constante à l’exception d’une tape sur l’épaule entre lui et le journaliste à la fin de la rencontre, journaliste qui depuis a été à plusieures reprises testé négatif.
  • Informations inexactes sur son formulaire d’inscription de voyage , dans lequel il a déclaré qu’il n’avait pas voyagé dans les 14 jours précédant son entrée en Australie (Djokovic a attribué cela à une “erreur humaine” de la part de son agent, mais cela resterait toujours de sa responsabilité). Le numéro un mondial a été filmé en Espagne le 31 décembre et le 2 janvier, soit moins de 14 jours avant de s’envoler vers Melbourne.
  • Des incohérences sur les dates de ses tests PCR.  Des doutes ont été émis sur les dates auxquelles Djokovic a été testé positif et à quel moment il a été testé négatif. Sur Instagram, Djokovic a déclaré avoir reçu un résultat positif dans la nuit du 17 décembre après avoir passé le test la veille, mais dans ses documents judiciaires, il avait déclaré qu’il avait été « testé et diagnostiqué » le 16 décembre.

Le tableau principal de l’Open d’Australie commence le lundi 17 janvier alors que Djokovic vise un 21e titre du Grand Chelem. Le tirage au sort aura lieu jeudi 13 janvier à 5h du matin heure française.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.