Hors du coup, Thiem n’a pas existé contre Dimitrov

Dominic Thiem n’a pas existé contre Grigor Dimitrov en huitièmes de finale de l’Open d’Australie, dimanche. L’Autrichien, qui a semblé diminué physiquement, s’est fait sortir en trois sets (6-4, 6-4, 6-0) par le Bulgare qui aura affaire à Aslan Karatsev en quarts.

Open d’Australie, huitièmes de finale
G.Dimitrov (N. 18) bat D.Thiem (N.3)

• L’info principale : Dominic Thiem s’est fait sortir dès les huitièmes de finale.
• Vous apprendrez aussi : Dimitrov se qualifie pour son premier quart de finale de Grand Chelem depuis l’US Open 2019.
• Pourquoi lire cet article : Vous verrez que l’Autrichien n’a pas pu défendre ses chances.

Grigor Dimitrov contre Aslan Karatsev, ce sera l’affiche surprenante d’un des quarts de finale de l’Open d’Australie. Le Bulgare a profité d’un Dominic Thiem visiblement diminué ce dimanche pour s’imposer sans difficulté en 2h01 (6-4, 6-4, 6-0), sur la Rod Laver Arena.

Voir Thiem prendre la porte avant les quarts de finale d’un majeur n’était jamais arrivé en 2020. Mais l’Autrichien n’a été que l’ombre de lui-même durant ce huitième, où Dimitrov n’a pas vraiment eu à s’employer.

« Je suis resté concentré sur ce que j’avais à faire. Je m’attendais à un match plus compliqué. Dominic est le meilleur joueur du monde en ce moment », a déclaré le Bulgare après son succès.

Dimitrov Australian Open 2021

41 fautes directes pour Thiem

Le vainqueur du dernier US Open a bien commencé la partie, parvenant à prendre la mise en jeu de son adversaire à 2-1. Ce n’est qu’au jeu suivant, remporté par Dimitrov, que Thiem a semblé baisser physiquement : difficultés de déplacement, grossières fautes directes (41 sur tout le match), des statistiques faméliques au service (32 % de points gagnés derrière sa seconde balle) et une intensité dans les frappes qu’on ne lui connaît peu ou pas.

Après la perte de la première manche, le protégé de Nicolas Massu est parvenu à breaker à 2-1, réussissant par moment à distribuer en coup droit comme en revers et à mettre à mal son adversaire à coup de frappes lourdes. Il a même serré le poing pour la première fois du match. Mais comme au premier set, l’embellie a été de courte durée : Dimitrov a recollé à 3-3 avant de s’adjuger la manche.

La troisième manche face à un Thiem qui a abdiqué se finira par une bulle en faveur du 21e mondial, qualifié pour la quatrième fois de sa carrière pour les quarts de finale de l’Open d’Australie, sur les six fois où il a atteint ce stade de la compétition en Grand Chelem.

« J’avais de petits soucis physiques, même si je n’ai pas envie d’en dire plus pour ne pas trouver d’excuses. C’était un jour sans et j’ai dû faire face à un très bon joueur. Je ne suis pas une machine, même si j’aimerais l’être. Il y a des mauvais jours et quand on n’est pas à 100 % à ce niveau-là, ce genre de résultats arrive », a déclaré Dominic Thiem en conférence de presse.

Face à l’épatant Aslan Karatsev, tombeur de Diego Schwartzman puis de Félix Auger-Aliassime, la tête de série numéro 18 a une belle occasion de retrouver le dernier carré à Melbourne. Un sentiment qu’il a connu en 2017, battu par Rafael Nadal. Avec l’élimination prématurée de Thiem, le tableau s’ouvre a priori pour Novak Djokovic. A condition que le Serbe soit en pleine possession de ses moyens.

Lire aussi : Le tableau de l’Open d’Australie

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *