Rafael Nadal, toujours gêné par son dos, assure l’essentiel pour rejoindre les huitièmes

Rafael Nadal s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie après sa victoire solide en trois manches (7-5, 6-2, 7-5) contre le Britannique Cameron Norrie, samedi. Il sera opposé à Fabio Fognini au tour suivant.

Rafael Nadal Australian Open 2021

Open d’Australie – 3e tour

Rafael Nadal bat Cameron Norrie (7-5, 6-2, 7-5)

  • L’info principale : Rafael Nadal est en huitièmes de finale de l’Open d’Australie après sa victoire contre Cameron Norrie.
  • Autre info-clef : L’Espagnol n’a pas concédé la moindre balle de break après le quatrième jeu du match.
  • Pourquoi lire cet article : Sa rencontre à venir contre Fabio Fognini pourrait faire des étincelles.

Rafael Nadal a assuré l’essentiel. L’Espagnol, tête de série numéro 2 de l’Open d’Australie, s’est imposé en trois manches (7-5, 6-2, 7-5) contre le Britannique Cameron Norrie au troisième tour du tournoi ce samedi. Il sera opposé à Fabio Fognini pour une place en quarts de finale.

A défaut d’avoir été impérial, Nadal s’est montré solide, notamment sur sa mise en jeu. Le protégé de Carlos Moya n’a concédé qu’une seule balle de break du match, lorsqu’il a perdu son service à 2-2. Ensuite, le Britannique n’est pas parvenu à inquiéter son adversaire au retour. 7 aces, 77 % de points gagnés derrière sa première balle (43 points remportés sur 56), Nadal s’est sans doute rassuré, lui qui a le dos raide depuis plus de deux semaines.

Lire aussi : Nadal et Djokovic blessés, un Open d’Australie plus ouvert que jamais

35 fautes directes

En retour, Le taureau de Manacor a fonctionné sur courant alternatif. Certes, il a remporté 23 des 30 points sur la 2e balle adverse. Certes, il s’est procuré 12 balles de break sur l’ensemble de la partie, mais il n’en a converti que 5. Mis à part le deuxième set, remporté 6-2, le numéro 2 mondial n’a pas surclassé son adversaire, également gaucher, qui parvenait à repousser les nombreux assauts espagnols.

Lire aussi : Le tableau de l’Open d’Australie

Ses 35 fautes directes – pour 33 coups gagnants – devraient constituer un axe de progression en vue de son huitième de finale, contre Fabio Fognini, qui a douché les espoirs d’Alex de Minaur en s’imposant en trois manches (6-4, 6-3, 6-4).

« On s’est joué beaucoup de fois, a dit Nadal à propos de l’Italien. Il m’a battu à de nombreuses reprises (ndlr : quatre fois en 16 confrontations, dont une sur dur extérieur à l’US Open en 2015). Sa victoire en trois sets contre de Minaur est très impressionnante. On verra bien, je dois continuer à progresser. »

Nadal Fognini Monte Carlo 2019

Lire aussi : Medvedev a joué avec le feu, Nadal et la Next-Gen ont assuré : Les résultats du jour 6

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *