Djokovic répond durement aux attaques de Kyrgios : « En dehors du court, je n’ai pas beaucoup de respect pour lui »

Critiqué par Nick Kyrgios ces derniers temps, Novak Djokovic a tenu à faire passer un message lors d’une conférence de presse organisée à Melbourne avant l’Open d’Australie. Si le numéro un mondial trouve que l’Australien fait du bien au tennis, il n’a pas beaucoup de respect pour lui en dehors du court.

Novak Djokovic, ATP Cup 2021

Novak Djokovic est généralement très détendu lorsqu’il arrive en Australie pour débuter le premier Grand Chelem de la saison, son préféré. Le numéro un mondial, tenant du titre, s’est imposé à huit reprises à Melbourne et tentera d’aller chercher un 9e trophée cette année. Lors d’une conférence de presse organisée avant le début du tournoi, Djokovic s’est présenté devant les médias avec un large sourire, qui s’est un peu effacé lorsque le sujet Nick Kyrgios est arrivé sur la table.

Il faut dire que depuis l’Adria Tour et les critiques de l’Australien envers le Serbe, les relations entre les deux hommes sont tendues. Encore plus depuis que Kyrgios en a rajouté une couche en ce début de saison 2021. Après avoir traité Djokovic de « crétin » pour avoir effectué des propositions en vue d’assouplir les conditions de quarantaine des joueurs participants à l’Open d’Australie, l’Australien a expliqué pourquoi, selon lui, le Serbe ne serait jamais le plus grand joueur de l’histoire.

« Peu importe combien de Majeurs Novak gagne, il ne sera jamais le plus grand pour moi. J’ai joué deux fois contre lui, j’ai gagné, et s’il ne peut pas me battre, il ne peut pas être le plus grand de tous les temps. »

Djokovic and Kyrgios, Indian Wells 2017

Le recadrage de Djokovic

Si Djokovic n’avait pas encore répondu aux critiques de Nick Kyrgios, le numéro un mondial a tenu à faire passer un message à l’Australie.

« Je l’ai déjà dit, je pense qu’il fait du bien au sport. Il est différent. Il gère son tennis, sur le court et en dehors, à sa manière, authentique. Chacun a la liberté et le droit de s’exprimer comme il l’entend. Je le respecte pour son tennis. Je pense qu’il est très talentueux. Il a un jeu très costaud. Il a prouvé par le passé qu’il avait les armes pour battre les meilleurs joueurs du monde. Mais en dehors du court, je n’ai pas beaucoup de respect pour lui, pour être honnête. Je n’en dirai pas plus. Je n’ai pas d’autres commentaires à faire, sur lui, sur ce qu’il dit ou sur ce qu’il essaie de faire. »

Les deux hommes sont dans la même partie de tableau à l’Open d’Australie et pourraient se retrouver en quart de finale pour s’expliquer sur un court de tennis.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *