Les qualifs à Dubaï, plus de souplesse sur les accompagnants : les conditions se précisent pour l’Open d’Australie

L’Open d’Australie continue d’affiner son plan pour devoir se tenir en 2021. Ainsi, les staffs autour des joueurs devraient être limités à un nombre précis en fonction du statut des participants. Les qualifications devraient être délocalisées à Dubaï début janvier.

Dubaï, 2020

Rien n’est encore acté de façon officielle et définitive sur l’édition de l’Open d’Australie 2021 et les conditions dans lesquelles il se déroulera. En l’état, Tennis Australia n’a toujours pas confirmé le report de trois semaines du début du tournoi, ce qui aura un effet boule de neige sur le calendrier de toute la première partie de saison. Mais le tournoi principal devrait bien se tenir à Melbourne du 8 février au 21 février.

En revanche, les qualifications ne se tiendront pas sur place la semaine précédente, comme il est de coutume. Comme l’avait laissé entendre Marca fin novembre, elles seront délocalisées en Asie. Plus précisément à Dubaï, sur le site accueillant habituellement un ATP 500 et un WTA Premier fin février, sous réserve que la capitale des Emirats Arabes Unis ne subissent pas un nouveau pic de contamination au coronavirus d’ici là.

Les qualifs s’y disputeront du 9 au 13 janvier, pour laisser ensuite le temps aux qualifiés de se rendre en Australie, pour se plier à la quarantaine de quatorze jours imposée par le gouvernement de l’Etat de Victoria et pouvoir s’aligner sur un des tournois de préparation prévus avant le début du premier Grand Chelem de la saison.

Les anciens vainqueurs “favorisés”

Des charters seront affrétés pour réaliser la liaison Dubaï – Melbourne et la distanciation sociale y sera respectée, puisqu’aucun appareil ne devrait être rempli à pleine capacité. D’autres avions relieront Los Angeles à Melbourne. L’arrivée des premiers joueurs sur place est programmée le 15 janvier prochain, et les derniers le 17.

Les participants devront composer avec une limite stricte sur le nombre de personnes qui pourront les accompagner en Australie. L’Open d’Australie s’apprête à fixer une jauge en fonction du statut des joueurs. Les anciens vainqueurs auraient droit à quatre invités (en plus des enfants, exempts du décompte). Sofia Kenin, Naomi Osaka, Serena Williams, Victoria Azarenka, Angelique Kerber, Novak Djokovic, Roger Federer, Rafael Nadal et Stan Wawrinka seraient concernés.

Les membres actuels du Top 10 chez les femmes et chez les hommes seraient autorisés à se rendre en Australie avec trois accompagnants, alors que le reste des qualifiés pour le tableau principal devraient se contenter de deux personnes (une seule pour les joueurs de doubles).

Cela fait partie des points encore en discussion avec les joueurs, qui souhaitent un assouplissement de ces règles. Ils négocient aussi pour étendre les cinq heures de sortie autorisées par jour pendant la période de quarantaine. L’Open d’Australie devrait communiquer en tout début de semaine prochaine pour valider les dates et les conditions de la tenue du premier Grand Chelem de l’année. Un événement qui donnera le ton d’une saison 2021 forcément particulière pour le tennis.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *