L’Etat de Victoria reconfiné : L’Open d’Australie continue, mais à huis-clos pendant au moins 5 jours

L’Etat de Victoria a décrété un nouveau confinement, d’au moins cinq jours, après la détection d’un foyer de contamination au variant anglais de la COVID-19, dans un hôtel ayant servi à la quarantaine des participants à l’Open d’Australie. Le tournoi se poursuit comme prévu, mais se déroulera à huis-clos à compter de samedi, et ce au moins jusqu’à mercredi.

Melbourne Park lockdown, 2021

Rien n’est épargné à l’Open d’Australie. Après quatre premiers jours de compétition sans le moindre accroc, avec du public (entre 25 000 et 30 000 par jour) et même une ambiance digne de l’époque pré-pandémie par moments, le tournoi est de nouveau confronté au coronavirus.

Un foyer de contamination identifié dans un hôtel utilisé comme lieu de quarantaine pour des passagers internationaux en provenance de Melbourne a contraint l’état de Victoria à décréter un nouveau confinement de cinq jours, qui prendra effet ce vendredi à 23h59. Treize personnes ont été officiellement déclarées positives au variant anglais, plus contagieux que la version initiale de la COVID-19, parmi le personnel de l’hôtel et leurs familles.

Ce confinement n’impactera pas directement le déroulement du tournoi en lui-même. Considéré comme un lieu de travail, Melbourne Park restera ouvert pour les joueurs, leurs équipes et le personnel ne pouvant travailler à distance. Le programme des matchs est ainsi maintenu tel qu’initialement prévu et il y a même encore du public ce vendredi, le confinement ayant été décrété au beau milieu de la journée.

A compter de samedi, et ce au moins jusqu’à mercredi, aucun spectateur ne sera autorisé à entrer sur le site. Un système de remboursement sera mis en place pour les détenteurs de billets pour les cinq prochains jours.

“Les joueurs veulent juste continuer à jouer”

Une bulle sanitaire sera déployée autour des joueurs pour que le premier Grand Chelem de la saison puisse aller à son terme.

“D’après les retours que nous avons, les joueurs veulent juste continuer à jouer, a indiqué Craig Tiley, directeur de l’Open d’Australie. Cela fait un an qu’ils sont dans des bulles. Seuls les joueurs et leurs équipes, ainsi que les membres du personnel qui ne pourront pas faire leur travail depuis chez eux, seront autorisés sur le site.”

Craig Tiley, Open d'Australie

Déjà décalé de trois semaines par rapport au calendrier initial, l’Open d’Australie a déjà vécu deux alertes liées à la COVID-19. De nombreux cas positifs avaient été identifiés dans les charters transportant les joueurs et leurs accompagnants pour le tournoi, avant que la semaine passée, un employé du Grand Hyatt Hotel soit testé positif au coronavirus.

Les tournois de préparation avaient ainsi été mis en pause pendant une journée, pour permettre de mener une vaste campagne de tests et de traçage afin d’éviter toute résurgence de la pandémie dans l’état de Victoria. Aucun cas n’y avait été déclaré depuis 28 jours avant celui de cet employé d’hôtel, la semaine dernière.

L’état de Victoria estime ne plus être en mesure de casser toutes les chaînes à la vitesse où évolue le variant britannique. Vendredi soir à Melbourne, la suspension des vols internationaux vers la ville australienne devait être décrétée et les régions de Sydney et Canberra s’interrogeaient sur un possible confinement.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *