Serena serre le jeu au meilleur moment pour dominer Sabalenka

Serena Williams (N.10) accède à son 54e quart de finale en Grand Chelem grâce à une victoire arrachée à la Biélorusse Aryna Sabalenka (6-4, 2-6, 6-4). Quart de finale à venir contre Halep ou Swiatek.

Serena Williams, Melbourne, 2021

Open d’Australie, huitième de finale
S.Williams (N.10) bat Sabalenka (N.7)

  • L’info principale : Serena Williams se hausse au niveau de son ambition en écartant la tête de série numéro 7 de l’Open d’Australie.
  • Vous apprendrez aussi : que Serena a une présence exceptionnelle en quart de Grand Chelem, à l’échelle de l’histoire.
  • Pourquoi lire cet article : pour comprendre où s’est joué ce match intense.

Un choc de cogneuses. Un clash des ambitions entre la femme la plus en forme sur le circuit WTA depuis la fin 2020 (Sabalenka, tête de série N.7) et celle qui recherche le record absolu de victoires en Grand Chelem après ses 23 succès (Serena Williams, tête de série N.10).

L’intensité vocale des échanges entre Williams et Sabalenka suffisait à qualifier l’importance de ce match pour les deux joueuses. Serena Williams, la plus expérimentée, a fait parler son instinct de compétitrice pour accéder au 54e quart de finale en Grand Chelem de sa monumentale carrière (6-4, 2-6, 6-4), à l’issue d’un match de 2h09 qui a vu les deux femmes remporter exactement le même nombre de points (94).

« Celle-là fait vraiment plaisir, a réagi Serena à chaud sur le court. Je me suis sentie présente tout au long du match, malgré quelques fautes (26, contre 36 par son adversaire, ndlr). Tout s’est joué à pas grand-chose. Ça aurait pu basculer des deux côtés, et je suis toujours restée dans cet état d’esprit : ‘allez Serena, tu peux le faire’. »

Serena Williams, à 39 ans et 141 jours, devient la deuxième quart de finaliste la plus âgée de l’ère Open à accéder aux quarts d’un Grand Chelem, après Billie Jean King à Wimbledon 1983 (39 ans et 208 jours).

Voir le tableau féminin

Serena attend Halep ou Swiatek

Serena Williams a pu s’appuyer sur deux armes pour écarter la Biélorusse, qui n’a toujours pas disputé le moindre quart de finale en Grand Chelem.

D’abord sa première balle de service. Serena a souffert quand elle n’a pas pu s’appuyer sur elle au deuxième set, mais elle l’a portée au cours d’un troisième très intense, au cours duquel Sabalenka est revenue de 1-4 à 4-4, malgré un total de huit doubles fautes qui lui offre matière à réflexion pour la suite. L’Américaine a remporté 78% des points derrière sa première, a balancé quelques grosses premières balles sur des points importants, avec un bon pourcentage dans le set décisif.

Voir toutes les stats du match

Ensuite, Serena a retrouvé face à Sabalenka un bon déplacement, comparé à ses standards du troisième tour face à Potapova, voire par rapport à ses standards de 2020, qui l’avait vu enchaîner 3e tour à Melbourne, demi-finale à l’US Open et forfait en début de Roland-Garros.

Son adversaire en quart de finale sera soit Simona Halep (tête de série n°2), soit Iga Swiatek (tête de série n°15), qui ouvrent la night session.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *