L’Open d’Australie 2021 sans spectateurs étrangers

Dans une interview à l’Associated Press, le président de la Fédération australienne de tennis a dévoilé les conditions d’organisation de l’édition 2021 de l’Open d’Australie.

L’Open d’Australie 2021 se prépare comme s’il devait avoir lieu, mais il sait que la crise du coronavirus va lui compliquer les choses. Début janvier, l’Australie était ravagée par des feux de forêst et la tenue de l’Open d’Australie a été compromise pendant quelques jours, en raison des fumées se dégageant de ces incendies. Finalement, le tournoi a pu se dérouler correctement, et a vu les victoires de Novak Djokovic et Sofia Kenin, mais une autre menace plane sur l’Open d’Australie 2021 : le coronavirus.

« Nous avions mis en place une cellule de crise pour les incendies de forêts. Nous ne savions pas que deux mois plus tard, nous devrions encore le faire pour le coronavirus », ironise le président de la Fédération australienne de tennis Craig Tiley, dans une interview à l’Associated Press.

Ce samedi, il a révélé avoir mis sur pied un scénario pour les conditions d’organisation de l’Open d’Australie en janvier 2021. Ainsi, si la situation n’empire pas (la ville de Melbourne a été reconfinée le 9 juillet pour une durée de six semaines), le tournoi se déroulera avec une jauge de 50% et les fans étrangers ne seront pas autorisés à venir.

L’US Open et Roland-Garros 2020 seront scrutés

Quant aux joueurs et aux staffs, ils devront respecter une période de quarantaine en arrivant en Australie, être testés régulièrement, résider dans l’un des hôtels officiels du tournoi et se rendre au stade avec les transports officiels mis en place par les organisateurs de l’Open d’Australie 2021.

« Nous avons pris la décision cette semaine de miser sur ce scénario, avec un certain nombre d’options, explique Craig Tiley. On n’atteindra pas les chiffres de cette année, avec un record de 821 000 spectateurs. Nos fans viendront de Melbourne et de l’Etat de Victoria, et peut-être de Nouvelle-Zélande s’ils ouvrent les frontières. Mais les 15% de fans étrangers habituels ne viendront probablement pas. L’US Open et Roland-Garros ont tous les deux tenté les tests obligatoires, les différents niveaux de quarantaine et les entourages limités. Bien sûr, nous regardons toutes ces options, et d’autres, pour notre scénario. Si les conditions sanitaires s’améliorent et que l’US Open et Roland-Garros se passent bien, ça va donner confiance aux joueurs et nous aider pour notre tournoi à Melbourne. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *