Les qualifications de l’Open d’Australie délocalisées en Asie ?

D’après Marca, les qualifications de l’Open d’Australie pourraient se dérouler en Asie. Le quotidien espagnol assure par ailleurs que le tournoi devrait bien être décalé au 1er février.

Open d’Australie 2021, le feuilleton continue. Désormais, place à l’épisode concernant les qualifications du premier tournoi du Grand Chelem de l’année. A en croire le dernier éclairage, apporté par Marca, elles ne devraient pas avoir lieu à huis-clos, comme cela avait été le cas pour l’US Open et Roland-Garros la saison dernière. En revanche, elles devraient se dérouler loin de Melbourne. Ainsi, toujours selon le quotidien espagnol, les joueurs et joueuses contraints de passer par cette semaine de compétition, programmée avant le tournoi pour tenter de rejoindre les meilleurs dans le tableau final, devront probablement se rendre en Asie. Face à la densité annoncée au sein de la bulle du tournoi, concentrée uniquement autour de l’hôtel et du stade, l’organisation aurait en tête de délocaliser les qualifications sur le continent asiatique. Dubaï, Doha et Singapour seraient aujourd’hui les villes envisagées par Tennis Australia pour accueillir les matchs début janvier, sachant que les conditions de jeu proposées devraient être similaires à celles de Melbourne.

Doha

1er février : date de lancement du tableau principal ?

En revanche, les tableaux de l’Open d’Australie devraient bien se dérouler sur les courts habituels, mais pas aux dates prévues à l’origine. D’après Marca, le 1er février tiendrait toujours la corde pour lancer la compétition. Soit deux semaines plus tard que ce qui était prévu originellement, pour s’étaler jusqu’au 14 février au lieu du 31 janvier. Par ailleurs, l’ancien joueur australien Todd Woodbridge, très serein en dépit de la situation sanitaire, a tenu à se montrer rassurant lundi, tout en tordant le cou à une rumeur : non, les joueurs de tennis ne seront pas des privilégiés. Ils n’auront pas droit à une quarantaine plus légère que celle du commun des mortel en débarquant en Australie.

« Les joueurs auront une quarantaine de quatorze jours comme n’importe quel visiteur, le bruit d’une quarantaine plus courte est faux, a expliqué celui qui formait, associé Mark Woodforde, la légendaire paire de double surnommée “les Woodies”. Ils se feront tester très régulièrement (…) Les joueurs pourront s’entraîner, aller du court à leur chambre sans prendre de risque, tout a été pensé dans ce sens. Il ne faut pas s’inquiéter une seule seconde. »

En attendant la suite du feuilleton…

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *