Mahut et Herbert sortis en quarts de finale

Titrés à deux reprises à Melbourne, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert se sont fait sortir en quarts de finale ce mardi par la paire croate Mektic-Pavic.

Nicolas Mahut - France

Pas de nouvelle demi-finale à Melbourne pour Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert. Sortis d’entrée lors de la dernière édition, par un duo composé de Benoît Paire et de l’Italien Simone Bolelli, l’Angevin et l’Alsacien avaient abordé cet Open d’Australie avec en tête de briller de nouveau dans ce tournoi, qu’ils ont remporté à deux reprises, en 2015 et 2019. La paire française n’en est pas passée loin.

Mais elle s’est arrêtée en quarts de finale du tournoi, ce mardi, après sa défaite au bout du suspense (6-4, 4-6, 7-6) face à Nikola Mektic et Mate Pavic. Battus au super tie-break du troisième et dernier set par ces deux Croates toujours invaincus cette saison et vainqueurs à Antalya ainsi qu’au Murray River Open, les Français, têtes de série numéro 8 à Melbourne, peuvent néanmoins nourrir des regrets.

Le tableau de double hommes

Herbert : « On a craqué »

Plus exactement, ils peuvent maudire cette énorme défaillance survenue au pire moment face à la paire croate et tête de série numéro 2 du tournoi, qui a plombé leurs chance de qualification alors que le coup restait jouable. Après avoir mené 3-2 dans cet tie-break en dix points gagnants décisifs, Mahut et Herbert ont perdu 8 points de suite. Les huit derniers de cette partie terminée en roue libre par les deux Croates, bien aidés par le passage à vide fatal et fortement malvenu du tandem tricolore.

« On s’est battus pour rester dans le match, ça a été chaud, on a tout donné et on a craqué dans le tie break du troisième set », avouait Herbert après-coup, reconnaissant toutefois la supériorité de leurs adversaires du jour. Tout comme Mahut. « On accepte. Ils ont été meilleurs. On a été derrière tout le match, on a été dominés. On a fait le dos rond, on a essayé de trouver des solutions…» Prochaine occasion pour le duo Herbert – Mahut de remporter un Grand Chelem : Roland-Garros.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *