La Fédération australienne obligée de trouver un nouvel hôtel pour accueillir les joueurs

Comme l’exige le gouvernement australien, les joueurs et joueuses voulant participer à l’ATP Cup et à l’Open d’Australie doivent passer quatorze jours en quarantaine. Un hôtel avait été choisi, mais il ne veut plus les accueillir…

Australian Open 2020

Retournement de situation à Melbourne. Alors que les participants doivent arriver dans dix jours pour effectuer leur quarantaine avant l’Open d’Australie, qui débute le 8 février, l’hôtel sélectionné par les organisateurs ne souhaite plus les accueillir. Et pour cause, des propriétaires voisins du Westin Melbourne ont menacé de porter plainte. De nouveaux cas de coronavirus sont récemment apparus à Melbourne et l’arrivée d’une centaine de joueurs effraye ces voisins, certains âgés de plus de 80 ans. De plus, ils affirment ne pas avoir été prévenus et s’être vus imposés cette décision par la Fédération australienne de tennis. Cette dernière a dû chercher un nouvel hôtel, et il devrait être dévoilé dans la journée de mardi ou de mercredi selon les déclarations de Lisa Neville, ministre de la Police de l’État de Victoria. L’Open d’Australie a également publié un communiqué ce mardi :

« Plusieurs hôtels à Melbourne ont déjà été réservés, y compris un remplaçant pour le Westin, pour accueillir en toute sécurité les joueurs et les membres de leur équipe et leur permettre de se préparer correctement pour le premier Grand Chelem de l’année. La santé et la sécurité de chacun est notre priorité absolue. »

Les joueurs ne sont pas prévenus non plus

Actuellement en Floride ou en Turquie dans le cadre de tournois ATP 250, certains joueurs n’ont toujours aucune information sur leurs modalités de voyage. De même pour ceux qui s’entraînent ailleurs, comme Novak Djokovic. Mais si leur voyage est prévu entre le 15 et le 17 janvier pour respecter les quatorze jours de quarantaine obligatoires, ils n’ont plus eu d’informations à ce sujet depuis fin décembre. Dans un témoignage recueilli par L’Équipe, un joueur s’inquiète de ce manque de nouvelles : « Absolument rien, disait-il. Ni pour nous inquiéter, ni pour nous rassurer. Mais il ne reste que dix jours avant de partir… ». 

Le directeur de l’Open d’Australie a tout de même donné quelques précisions ce mardi sur son compte twitter. Pour acheminer les joueurs jusqu’à Melbourne, Craig Tiley précise qu’il y aura « jusqu’à 18 avions et chacun sera limité à une capacité de 20% afin que les vols soient aussi sûrs que possible pour tout le monde. »

Déjà touchée en 2020 par les incendies en Australie, l’organisation du tournoi est une nouvelle fois bouleversée. Sans oublier le grand absent de la compétition, Roger Federer. L’Open d’Australie risque vraiment d’être particulier cette année.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *