Mené deux sets à zéro, Tsitsipas réalise l’exploit contre Nadal

Mené deux sets à zéro, Stefanos Tsitsipas a réalisé l’exploit contre Rafael Nadal qu’il a battu en cinq manches (3-6, 2-6, 7-6, 6-4, 7-5), mercredi, en quarts de finale de l’Open d’Australie. Il sera opposé à Daniil Medvedev en demi-finales.

Stefanos Tsitsipas, Melbourne, Feb 2021

Open d’Australie, Quart de finale

S. Tsitsipas bat R. Nadal : 3-6, 2-6, 7-6, 6-4, 7-5

  • L’info principale : Stefanos Tsitsipas a renversé Rafael Nadal en quarts de finale de l’Open d’Australie.
  • Vous apprendrez aussi : Le Grec retrouve les demi-finales  à Melbourne, deux ans après.
  • Pourquoi lire cet article : Pour comprendre comment Nadal a perdu le fil.

Quel exploit de Stefanos Tsitsipas ! Le Grec, mené deux sets à zéro par Rafael Nadal, a renversé l’Espagnol (3-6, 2-6, 7-6, 6-4, 7-5) mercredi pour atteindre sa deuxième demi-finale à l’Open d’Australie, sa troisième en Grand Chelem (Roland-Garros 2020). Le numéro 6 mondial sera opposé en demi-finales à Daniil Medvedev, tombeur d’Andrey Rublev.

Longtemps, on a cru que le choc de cette neuvième journée allait tourner court, car Tsitsipas était méconnaissable alors que Nadal était impérial. Au vu des deux premières manches, les chances du Grec semblaient infimes. Passif dans l’échange, incapable d’obtenir des points gratuits derrière son service, le 6e mondial a subi le tennis de Rafael Nadal, dans un fauteuil et extrêmement efficace (3 sur 3 sur les balles de break).

Tsistipas perdu et Nadal impérial… au début

Tsitsipas semblait perdu sur la Margaret Court Arena et la blessure au dos du Taureau de Manacor semblait être de l’histoire ancienne. Avec 20 fautes directes à son compteur, l’outsider se faisait surclasser, comme lors de l’Open d’Australie 2019. « J’étais très tendu », a avoué Tsitsipas.

Mais ce gamin de 22 ans a des ressources mentales impressionnantes, et il l’a prouvé ce mercredi. Les débats se sont beaucoup plus équilibrés au troisième set : Nadal s’est montré impressionnant au service (22 points remportés sur 24 derrière sa première balle), tout comme Tsitsipas (16 points sur 18). Et ces cavaliers seuls des deux hommes sur leurs mises en jeu ont logiquement abouti à un tie-break, complètement manqué par le numéro deux mondial. Ce dernier a fait des grosses erreurs, alors que Tsitsipas a arrêté d’en commettre. Nadal ne le savait pas, mais son mini-break d’avance dilapidé sur un smash facile l’a peut-être privé d’une septième demi-finale à Melbourne.

Tsitsipas s’est sublimé

La donne a changé et Tsitsipas s’est métamorphosé. Dans un quatrième set de très haut niveau – peut-être le meilleur de la quinzaine – le Grec était dominateur, se procurant des balles de break, d’abord non converties. Puis il a fini par faire plier le roseau espagnol, qui était à la limite de craquer durant toute la manche : le break réalisé à 4-4 s’est avéré payant et la tête de série numéro 5 a égalisé à deux manches partout. Comme à Roland-Garros 2020, face à Novak Djokovic.

Cette fois, Stefanos Tsitsipas n’a pas quitté le court en vaincu. La dynamique était pour lui et la forme physique également, Nadal semblant être de moins en moins en jambes au fur et à mesure que le match avançait. Mais il ne fallait pas compter sur l’Espagnol pour lâcher.

Très solides sur leur engagement, les deux hommes se sont rendus coup sur coup, ne laissant aucune chance à leur adversaire d’entrevoir la possibilité d’un break. Jusqu’à ce jeu à 5-5 : Nadal a accusé une baisse physique quasi immédiate avec quatre fautes directes et le break donné blanc à son adversaire, qui est parvenu à conclure à sa troisième occasion, malgré une balle de super jeu décisif sauvé. Un exploit qui devrait être sans doute fondateur pour le héros grec. Rafael Nadal, lui, ne gagnera pas un 21e titre du Grand Chelem à l’Open d’Australie cette année. La casquette de favori est toujours sur la tête de Djokovic, en quête d’un 18e sacre en Grand Chelem.

 

Le tableau hommes

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *