Abonnez-vous à la newsletter

Tsitsipas laisse Sinner K.O. et file en demi-finale

Bousculé lors des tours précédents, Stefanos Tsitsipas a écrabouillé Jannik Sinner en quart de finale de l’Open d’Australie ce mercredi.

Stefanos Tsitsipas QF AO 2022 Tennis – Australian Open – Melbourne Park, Melbourne, Australia – January 26, 2022 Greece’s Stefanos Tsitsipas celebrates winning his quarter final match against Italy’s Jannik Sinner || 219012_0315

Open d’Australie 2022Tableau | Programme | Quarts de finale

On s’attendait à un gros combat. Des coups ont bien été échangés, mais ils ont ressemblé à ceux d’un poids lourd face à un poids mouche. Après avoir enchaîné les batailles en quatre et cinq rounds lors de ses trois précédents tours, Stéfanos Tsitsipas a rapidement envoyé Jannik Sinner au tapis. Un 6-3, 6-4, 6-2 infligé en 2h06, pour atteindre sa cinquième demi-finale de Grand Chelem, la troisième à l’Open d’Australie.

“Je suis presque sûr que Franck, mon docteur, me regarde en ce moment”, a répondu le Grec lors de l’interview sur le court. “Il m’a envoyé des messages après chaque match. Tous les deux, nous ne nous attendions pas à ce que je sois ici. Il m’avait dit : ‘Je ne pense pas que tu joueras l’Open d’Australie.’ Je lui ai prouvé qu’il avait tort (sourire).”

J’ai prouvé à mon docteur qu’il avait tort.

Stefanos Tsitsipas

Opéré du coude droit en fin de saison dernière, après son retrait du Masters, le natif d’Athènes avait repris la compétition début janvier 2022, lors de l’ATP Cup. Avec des doutes. Ce mercredi, il les a, peut-être, complètement dissipés. Jouant son meilleur match de l’année – et aussi, sans doute, depuis sept mois, au moins – il a d’emblée mis son adversaire dans les cordes. Le rouant de coups sans jamais le laisser respirer, il a donné une véritable leçon à un rival de 20 ans qui disputait son premier quart de finale en Majeur.

“Je savais que j’allais affronter un très bon joueur”, a-t-il expliqué au micro de Jim Courier. “Je suis entré sur le court en me disant que je devais me concentrer sur mes frappes et jouer vite. Ça a payé, même plus que ce que je pensais.” Agressif d’entrée, prenant la balle tôt, le 4e mondial a réussi à prendre l’engagement adverse très tôt dans chaque manche. A 1-0 dans la première, 1-1 dans la deuxième, puis à 1-1 et 3-1 dans la troisième. Le tout sans jamais concéder la moindre balle de break.

Même la météo n’a pu arrêter Tsitsipas

Seule une interruption de la pluie, après le break du second acte, a donné un peu de répit à son rival du jour. Après une dizaine de minutes our déployer le toit de la Rod Laver Arena, le jeu a repris. Dans des conditions intérieures, plus rapides, qui auraient pu changer le cours de la rencontre. Que nenni. Tsitsipas est resté imperturbable.

“La météo, ça fait partie du jeu”, a-t-il commenté. “Avec le toit, les conditions ont peu changé. C’est devenu plus rapide, avec un rebond un peu moins haut. J’ai adapté mon état état d’esprit, et ça a fonctionné.” Impérial pour forcer Sinner, plus habitué à faire le jeu, à défendre, le surnommé “Stef” a remporté 86% des points sur ses engagements. N’hésitant pas venir finir les échanges au filet, il a réussi 10 montées sur 17 tentées.

Vendredi, aux portes de la finale, Stefanos Tsitsipas affrontera Félix Auger-Aliassime ou Daniil Medvedev. L’an passé, au même stade de la compétition, il avait été mis K.O. par le Russe. En trois rounds.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.