10 ans après, Pavlyuchenkova est de retour en quart de finale à Roland-Garros

Déjà quart de finaliste de Roland-Garros en 2011, Anastasia Pavlyuchenkova est de retour à ce stade de la compétition dix ans plus tard. La Russe a éliminé Victoria Azarenka ce dimanche en huitième de finale (5-7, 6-3, 6-2).

6 juin 2021
Anastasia Pavlyuchenkova, Roland-Garros 2021

A 19 ans, Anastasia Pavlyuchenkova s’était révélée au grand public en 2011 en atteignant son premier quart de finale en Grand Chelem à Roland-Garros. Dix ans plus tard, en 2021, la Russe est de retour à ce stade de la compétition porte d’Auteuil. La 32e joueuse mondiale a dominé ce dimanche la tête de série numéro 15 Victoria Azarenka en trois manches (5-7, 6-3, 6-2). C’est sa première qualification en quart de finale d’un tournoi du Grand Chelem depuis l’Open d’Australie en 2020. 

Anastasia Pavlyuchenkova a très bien débuté la rencontre en menant rapidement 3-1 avec le break en poche. Mais en grande difficulté sur sa mise en jeu lors de cette première manche, avec notamment trois doubles fautes et seulement 36% de points remportés derrière sa première balle, la Russe a cédé deux fois sa mise en jeu à une Victoria Azarenka agressive et très précise (17 coups gagnants, 6 fautes directes).

Tennis : Roland Garros 2021 – France – Victoria Azarenka – Bielorussie

Azarenka gênée par des douleurs au dos

En tête, l’ancienne numéro un mondial a pourtant baissé de rythme au fil de la rencontre, la faute à un mal de dos qui l’a gênée dans ses déplacements. En face, Anastasia Pavlyuchenkova a été impressionnante pour revenir au score. Avec 45 coups gagnants sur l’ensemble du match pour seulement 27 fautes directes, la Russe a fait craquer la défense adverse et a remporté 12 des 17 derniers jeux pour s’imposer.

Très énervée par ce scénario, Victoria Azarenka s’est souvent tournée vers son clan pour exprimer sa frustration. La Biélorusse n’a plus atteint les quarts de finale à Roland-Garros depuis 2013. Le beau parcours d’Anastasia Pavlyuchenkova se poursuit donc à Paris. Celle qui parle très bien le Français et qui s’entraîne à la Mouratoglou Tennis Academy défiera Serena Williams ou Elena Rybakina au prochain tour. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *