Gauff et Krejcikova poursuivent sur leur lancée pour se retrouver pour leur premier quart de Grand Chelem

Cori Gauff et Barbora Krejcikova se sont qualifiées lundi pour leur premier quart de finale en Grand Chelem, à Roland-Garros. L’Américaine et la Tchèque, qui restent chacune sur neuf victoires de rang, seront opposées pour une place dans le dernier carré.

Cori Gauff at Roland-Garros in 2021

C’est la preuve, s’il en fallait une, qu’il n’y a rien de mieux pour bien se préparer à un tournoi du Grand Chelem que de gagner dans les jours qui le précèdent. Cori Gauff avait remporté le titre à Parme, Barbora Krejcikova s’était imposé à Strasbourg la semaine juste avant le début de Roland-Garros et les deux joueuses s’affronteront dans ce qui sera, pour chacune, le premier quart de finale en Grand Chelem.

L’Américaine (N°24) a aisément validé sa qualification aux dépens d’Ons Jabeur, pourtant tête de série numéro 25. Mais la Tunisienne n’a pas existé sur le court Philippe-Chatrier et a été étrillé en moins d’une heure (6-3, 6-1, en 53 minutes). Gauff a ainsi décroché sa neuvième victoire de rang et n’a pas perdu le moindre set sur ses cinq dernières rencontres.

En pleine confiance dans le jeu et saignante physiquement, Gauff a pris Jabeur à la gorge d’entrée et n’a jamais desserré l’étreinte. Dans chaque set, elle a rapidement pris les devants avec un jeu offensif (13/17 sur ses montées au filet), sans pour autant trop en faire. Gauff a fait preuve d’une grande lucidité dans les moments importants, a agressé la Tunisienne sur deuxième balle et a maintenu son intensité physique d’un bout à l’autre de la rencontre. Elle a terminé avec 15 coups gagnants pour 9 fautes directes, sans concéder la moindre balle de break de tout le match.

Krejcikova et Gauff ont déjà gagné le titre à Roland-Garros, dans d’autres tableaux que le simple

Krejcikova s’est montrée aussi souveraine dans son match contre Sloane Stephens, de retour à son meilleur niveau ces dernières semaines. La Tchèque, 33e mondiale en simple, a aussi décroché un neuvième succès consécutif en venant à bout de la finaliste de Roland-Garros en 2018 (6-2, 6-0, en 1h07′).

Barbora Krejcikova at Roland-Garros in 2021
Barbora Krejcikova at Roland-Garros in 2021 © chryslene caillaud / Panoramic

Comme Gauff, Krejcikova n’a pas concédé le moindre break de la partie, même si elle a dû écarter trois opportunités pour Stephens de lui prendre son engagement. Moins impressionnante sur la durée du match que Gauff, parce que moins constante et plus imprécise (19 fautes directes), Krejcikova a parfaitement négocié les points importants pour écoeurer son adversaire et se rendre la partie plus facile. Spécialiste du double, dont elle est la 7e joueuse mondiale, la Tchèque a déjà gagné Roland-Garros dans cette discipline, en 2018. La même année que le titre de Gauff chez les juniors.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *