Konta et Vondrousova en demi-finales !

Alors qu’elle n’avait encore jamais passé un seul tour dans le tournoi, Johanna Konta (28 ans) s’est qualifiée mardi pour les demi-finales en corrigeant (6-1, 6-4, 1h12) l’Américaine Sloane Stephens, finaliste de la dernière édition. La Britannique, tête de série numéro 26, sera opposée à la 38eme joueuse mondiale, Marketa Vondrousova, qui a elle aussi créé la surprise en battant Petra Martic (7-6, 7-5) avant la nuit.

Tout est décidément possible dans le tennis féminin. Y compris qu’une joueuse n’ayant jamais gagné un match dans un tournoi, de surcroît du Grand Chelem, se retrouve en demi-finales de cette même épreuve qui l’avait vue buter systématiquement sur le premier tour. A 28 ans depuis quelques jours (le 17 mai), Johanna Konta (n°26) aura ainsi le privilège de disputer jeudi une place en finale à une autre révélation de ce tableau féminin riche en surprises, la Tchèque Marketa Vondrousova. Sur la lancée de son incroyable saison sur terre battue (15 victoires, 3 défaites), qui est pourtant loin d’être sa surface préférée, la Britannique seulement 26eme au classement mondial alors qu’elle faisait encore partie du Top 10 il y a deux ans n’a fait qu’une bouchée mardi dans le premier quart de finale de l’Américaine Sloane Stephens (6-1, 6-4, 1h12), pourtant finaliste de la dernière édition.

Première finale en Grand Chelem à venir pour Konta ?

Au même titre qu’elle avait découpé en morceaux l’Allemande Lottner, la Slovaque Kuzmova et la Croate Donna Vekic, dernière joueuse en date à se faire balayer par la native de… Sydney (seule l’Américaine Lauren Davis au deuxième tour est parvenue à lui prendre un set), Konta a marché pendant tout ce quart de finale sur la numéro 7 mondiale, asphyxiée dans la première manche (6-1 en 33 minutes) et breakée d’entrée dans la seconde, sur le premier jeu du set, sans jamais parvenir à combler son retard face à une Britannique euphorique depuis le début du tournoi et qui restait sur une finale à Rome (défaite contre Karolina Pliskova) une semaine avant ce Roland-Garros historique pour elle. Il pourrait l’être davantage encore sachant que si la future adversaire de Vondrousova, également finaliste à Rabat (battue par Maria Sakkari) avait déjà disputé les demi-finales dans un tournoi du Grand Chelem à deux reprises, à l’Open d’Australie (2016) et à Wimbledon (2017), elle n’a en revanche jamais dépassé ce cap. Lors d’une demi-finale dont elle sera favorite, le coup semble largement jouable. La moitié du… Konta est rempli.

Vondrousova continue de surprendre

Dans un match qui a débuté tard suite à l’interruption de 70 minutes due à l’orage, Marketa Vondrousova est parvenue à conclure avant la nuit ! La Tchèque, déjà tombeuse de Carla Suarez Navarro et Anastasija Sevastova dans ce tournoi, a encore créé la surprise en éliminant Petra Martic, classée sept rang au-dessus d’elle (31eme contre 38eme) : 7-6, 7-5 en 2h00. Face à la tombeuse de Karolina Pliskova et joueuse ayant gagné le plus de matchs cette saison sur terre battue, Vondrousova, qui fêtera ses 20 ans à la fin du mois, a su maîtriser ses nerfs pour son premier quart de finale en Grand Chelem (c’était également le premier quart de Martic). Dans une première manche marquée par quatre breaks, où Martic s’est procurée trois balles de set à 6-5, la Tchèque a arraché le tie-break et l’a remporté 7-1. Dans la deuxième, Vondrousova a pris les devants en menant 3-0, puis 5-2 (la Croate avait débreaké entre temps). Elle a eu une première balle de match à 5-2, sur le service adverse, que Martic a très joliment sauvée, puis une deuxième à 5-4 sur son service qu’elle complètement manquée en commettant une horrible double-faute, puis une troisième à 6-5, sur le service de Martic, qui l’a sauvée sur un coup droit. Mais la quatrième a été la bonne pour Vondrousova, qui s’offre donc une demi-finale sur laquelle peu auraient mise en début de tournoi. Après Kvitova et Pliskova, c’est peut-être elle la nouvelle Tchèque sur qui il faudra compter à présent (quel réservoir !). Face à Konta, qui n’est classée que douze rangs devant elle, elle aura une formidable carte à jouer pour se qualifier pour une première finale en Grand Chelem. Mais la Britannique a remporté leur dernière confrontation, en quart de finale à Rome il y a trois semaines : 6-3, 3-6, 6-1.

Roland Garros ROLAND-GARROS (France, Grand Chelem, terre battue, 21 330 500€)
Tenante du titre : Simona Halep (ROU)

Quarts de finale
Keys (USA, n°14) – Barty (AUS, n°8)
Halep (ROU, n°3) – Anisimova (USA)
Konta (GBR, n°26) bat Stephens (USA, n°7) : 6-1, 6-4
Vondrousova (RTC) bat Martic (CRO, n°31) : 7-6 (1), 7-5

Huitièmes de finale
Keys (USA, n°14) bat Siniakova (RTC) : 6-2, 6-4
Barty (AUS, n°8) bat Kenin (USA) : 6-3, 3-6, 6-0
Halep (ROU, n°3) bat Swiatek (POL) : 6-1, 6-0
Anisimova (USA) bat Bolsova (ESP, Q) : 6-3, 6-0

Stephens (USA, n°7) bat Muguruza (ESP, n°19) : 6-4, 6-3
Konta (GBR, n°26) bat Vekic (CRO, n°23) : 6-2, 6-4
Vondrousova (RTC) bat Sevastova (LET, n°12) : 6-2, 6-0
Martic (CRO, n°31) bat Kanepi (EST) : 5-7, 6-2, 6-4

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *