Thiem dompte le revenant Sock, et ce n’était pas si simple

Dominic Thiem s’est imposé en trois manches contre le revenant américain Jack Sock au deuxième tour de Roland-Garros, mercredi.

Thiem Roland Garros 2020

Roland-Garros 2020 – Deuxième tour
Thiem (N°3) bat Sock : 6-1, 6-3, 7-6 (6)

  • L’information principale : Thiem sera au troisième tour de Roland-Garros.
  • Vous apprendrez aussi : Jack Sock a montré qu’il pouvait redevenir dangereux à l’avenir.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Parce que Thiem s’est compliqué la tâche alors qu’il avait le match bien en main.

L’adversaire était sans doute de meilleure facture que celui de Rafael Nadal. Mais Dominic Thiem a montré quelques moments de faiblesse au deuxième tour de Roland-Garros. Face à un Jack Sock, qui a retrouvé de son punch ces derniers mois, l’Autrichien s’est d’abord baladé avant de se voir proposer une opposition féroce par le protégé d’Alex Bogomolov Jr.. Au final, la tête de série numéro 3 s’est imposé en trois manches (6-1, 6-3, 7-6), après avoir sauvé trois balles de set au troisième. Au prochain tour, il aura affaire à Casper Ruud ou Tommy Paul.

Le lauréat du dernier US Open a longtemps récité sa partition, dans la lignée de son premier tour contre Cilic. 6-1 en à peine plus de vingt minutes au premier set, 7 coups gagnants et seulement deux fautes directes face à un Sock complètement à côté de son match (16 fautes directes).

Un léger passage à vide

Les débats se sont équilibrés au deuxième set. L’Américain, plus patient dans l’échange, a retrouvé son service et son coup droit, des points forts qui lui ont permis de faire partie du top 10. Mais Thiem, chirurgical a pris la mise en jeu adverse à 4-3 avant d’empocher le deuxième set (6-3).

Sock roland garros 2020

Sock (310e à l’ATP) a certes haussé son niveau de jeu et mis à mal Thiem, soit avec des amortis bien sentis, soit avec de gros décalages en coup droit. Mais l’Autrichien s’est lui-même compliqué la tâche : il a concédé sa mise en jeu à 2-1 alors qu’il avait le break en poche. La situation s’est répétée à 4-3. Fébrile, le protégé de Nicolas Massu a même dû sauver trois balles de set dans le tie-break, avant de s’en sortir sur trois fautes directes de coup droit de son adversaire.

Un léger passage à vide d’une vingtaine de minutes qui ne devrait pas passer inaperçu du côté de Rafael Nadal et Novak Djokovic, les deux autres favoris du Grand Chelem parisien. D’autant qu’un premier test pourrait s’annoncer pour Dominic Thiem : le Norvégien Casper Ruud (25e), demi-finaliste au Masters 1000 de Rome, si ce dernier venait à bout de l’Américain Tommy Paul (58e).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *