Tsitsipas passe en trois sets malgré 30 fautes directes

Stefanos Tsitsipas s’est qualifié mercredi pour le troisième tour de Roland-Garros après sa victoire en quatre manches (6-3, 6-4, 6-3) contre l’Espagnol Pedro Martinez. Mais le Grec ne s’est baladé.

Stefanos Tsitsipas at Roland-Garros 2021

Le score d’un match de tennis est parfois trompeur. Si l’on regarde celui du succès de Stefanos Tsitsipas (6-3, 6-4, 6-3) contre Pedro Martinez, on pourrait se dire que le Grec s’est baladé et n’a laissé que des miettes à son adversaire espagnol, mercredi, sur le court Suzanne-Lenglen.

Mais cela n’a pas été le cas. Tsitsipas n’a pas été aussi souverain que lors de son premier tour remporté avec la manière dimanche contre Jérémy Chardy. Déjà, le match a duré près de 2h30 (2h27) pour une partie en trois sets secs égayée par quelques rallies (21 de plus de 9 coups). Ensuite, l’écart de points entre les deux hommes n’est pas abyssal pour un tel succès : 112 pour Tsitsipas contre 90 pour Martinez.

Et puis le Grec a été très inconstant : il a été breaké à 4 reprises, une fois dans le premier, une fois dans le deuxième, et deux fois dans le troisième, alors que Tsitsipas avait le double-break en poche. Problème, à chaque fois qu’il a débreaké le 5e mondial, Martinez n’est jamais parvenu à conserver sa mise en jeu. Comme si, dès qu’il commençait à se sentir en danger, le Grec accélérait et se rendait le match plus confortable.

Premier duel sur terre face à Isner

Malgré 8 aces et un bon pourcentage de premier service (70 %), Tsitsipas a été très souvent mis en danger sur sa mise en jeu avec 15 balles de break à défendre (11 sauvées) et 54 % de points gagnés derrière sa deuxième balle. S’il a breaké à 8 reprises Martinez, il a tout de même vendangé 10 balles de break. Et a commis 30 fautes directes (pour 45 coups gagnants).

Pedro Martinez at Roland-Garros 2021. Al / Reuters / Panoramic

Au cours de cette prestation loin d’être aboutie, une stat devrait le ravir : le nombre de points gagnés au filet. Le Grec a remporté 26 de ces 27 points, un chiffre impressionnant. On devrait le revoir offensif au troisième tour contre John Isner, tête de série n°31, tombeur en trois manches (7-6, 6-1, 7-6) du Serbe Filip Krajinovic plus tôt dans la journée. Un joueur que Tsitsipas a battu à 3 reprises en 5 confrontations, la dernière à Acapulco. Ce sera leur premier duel sur terre battue.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *