Serena Williams stoppée en huitième par Rybakina

Serena Williams s’est inclinée ce dimanche en huitième de finale de Roland-Garros face à Elena Rybakina (6-3, 7-5). L’Américaine ne remportera pas son 24e titre du Grand Chelem à Paris.

6 juin 2021
Serena Williams, Roland-Garros 2021

Avec une seule victoire sur terre battue cette année, à Parme, Serena Williams n’arrivait pas à Roland-Garros dans la peau d’une favorite. Mais dans un tableau totalement dégagé avec le forfait de Naomi Osaka puis la défaite d’Aryna Sabalenka, l’Américaine semblait être la candidate la plus probable pour accéder à la finale. C’était sans compter sur une très grande Elena Rybakina qui a dominé Serena Williams ce dimanche sur le court Philippe-Chatrier (6-3, 7-5). 

« C’est une légende sportive ! Je veux être avec elle sur le court, ressentir sa puissance. Je regardais ses matchs quand j’étais plus jeune et ce serait super de jouer contre Serena. »

Le rêve d’Elena Rybakina s’est exaucé, et la Kazakhe n’a pas été impressionnée par son idole ! L’une des révélations de l’année 2020 a sans doute disputé le meilleur match de sa carrière en Grand Chelem. Agressive dès le début de la partie, Elena Rybakina a breaké l’Américaine pour mener 3-1. Et si elle a tremblé une première fois et a perdu son avantage, la 22e joueuse mondiale est reparti de l’avant pour reprendre une deuxième fois le service de Serena Williams puis conclure dans la foulée (6-3).

Elena Rybakina, Roland-Garros
Elena Rybakina (Panoramic)

Trop de fautes pour Serena Williams 

A 39 ans, Serena Williams n’a pas eu l’énergie ni le jeu pour inverser la tendance face à son adversaire âgée de 21 ans. L’Américaine a pourtant tout tenté pour s’en sortir. Breaké dès le début de la deuxième manche, la tête de série numéro 8 a tout de suite recollé au score. Puis une nouvelle fois menée au score à 4-3 avec un break de retard, Serena Williams a pu compter sur la fébrilité adverse au service pour réagir une seconde fois. Mais ses 19 fautes directes et ses difficultés au service (41% de points remportés derrière sa seconde balle) ne lui ont pas permis de renverser une situation déjà mal embarquée.

Face à la légende, Elena Rybakina a eu le sang froid au moment de conclure. Un troisième break en poche, la Kazakhe a très bien servi pour gagner l’un des plus importants matchs de sa carrière. Avec 21 coups gagnants pour seulement 13 fautes directes, la joueuse de 21 ans a joué un très bon tennis pour se qualifier pour les quarts de finale de Roland-Garros, une première pour elle en Grand Chelem. Elle sera opposée à Anastasia Pavlyuchenkova. Serena Williams, elle, repart de Paris avec trois victoires à son actif et des repères en vue de son objectif majeur : Wimbledon.  

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *