Medvedev a mis un set avant de se régler face à Paul

Daniil Medvedev s’est qualifié pour le troisième tour de Roland-Garros ce mercredi soir. En night session sur le court Philippe-Chatrier, le Russe a cédé un set face à Tommy Paul avant de dérouler (3-6, 6-1, 6-4, 6-3).

Daniil Medvedev, Roland-Garros 2021

Daniil Medvedev n’aime pas la terre battue et a même évoqué lors de l’Ultimate Tennis Showdown son envie de zapper la saison sur terre (avec un certain humour) l’année prochaine, mais le Russe est au troisième tour de Roland-Garros pour la première fois de sa carrière. Face à Tommy Paul, 52e mondial, le numéro deux mondial a inquiété, notamment après une première manche où il a fait trop de fautes (9 fautes directes) et a été trop irrégulier au service, avec seulement 33% de points remportés derrière sa seconde balle (6-3). 

Mené un set à zéro, sur un court Phlippe-Chatrier à huis clos dans la nuit parisienne, Daniil Medvedev semblait totalement à côté du sujet. Mais il n’est pas numéro deux mondial pour rien. Le Russe a montré un tout autre visage dès le début du deuxième set, et n’a laissé aucune chance à l’Américain. Plus concerné, plus concentré également, Daniil Medvedev a survolé le deuxième acte (6-1). 

Daniil MEDVEDEV ( Russie ) – Federico Pestellini / Panoramic

Opelka, prochain test pour Medvedev

Très solide derrière sa première balle avec 80% de points remportés sur l’ensemble de la rencontre, le natif de Moscou n’a pas hésité à venir au filet pour conclure les points. Avec 14 points remportés en 20 montées (70% de réussite), il s’est montré très adroit à la volée. En face, Tommy Paul a petit à petit perdu le fil de son jeu et a commencé à arroser. L’Américain a terminé la rencontre avec 46 fautes directes. 

Daniil Medvedev s’est fait peur dans le quatrième set en perdant son deuxième break d’avance à deux reprises mais il a finalement pu conclure en prenant le service de Paul pour la huitième fois du match (3-6, 6-1, 6-4, 6-3). Le Russe a remporté le deuxième match de sa carrière à Roland-Garros et semble à l’aise sur la terre battue parisienne malgré la perte de son premier set du tournoi. Il a rendez-vous vendredi avec Reilly Opelka, un premier gros test face au gros serveur américain, demi-finaliste du tournoi de Rome. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *