Mené deux sets à zéro, Djokovic a finalement fait craquer Musetti

Mené deux sets à zéro face à Lorenzo Musetti ce lundi en huitième de finale de Roland-Garros, Novak Djokovic a réussi à renverser la situation avant de bénéficier de l’abandon de l’Italien (6-7, 6-7, 6-1, 6-0, 4-0 ab.). Le numéro un mondial a désormais rendez-vous avec Matteo Berrettini.

Novak Djokovic, Roland-Garros 2021

Novak Djokovic a tremblé mais n’a pas craqué ! Le numéro un mondial a encore prouvé qu’il n’était jamais aussi fort que dos au mur. Mené deux sets à zéro face à Lorenzo Musetti, 19 ans et 76e joueur mondial, le Serbe a réussi a renverser la situation, et de très belle manière, ce lundi en huitième de finale de Roland-Garros.

Après avoir été malmené pendant deux heures par l’Italien, Novak Djokovic s’est montré indébordable comme à son habitude, en réussissant notamment un parfait 9/9 sur ses balles de break. Il a ensuite bénéficié de l’abandon de Musetti, trahis par son corps (la nature exacte de sa blessure n’était pas connue avant sa conférence de presse), dans le dernier set pour se qualifier pour les quarts de finale. Il y défiera un autre Italien, Matteo Berrettini, qui a bénéficié du forfait de Roger Federer.

Lorenzo Musetti, 19 ans et présent pour la première fois en huitième de finale d’un Grand Chelem, a joué sa partition à la perfection dans les deux premiers sets. Pas du tout intimidé par l’importance de l’évènement et le statut de son adversaire, numéro un mondial et vainqueur de 18 Grands Chelems, l’Italien a été le patron sur le court. Revers slicé, coup droit décroisé gagnant, amortie, Musetti a sorti toute sa palette technique pour mettre à mal Novak Djokovic.

Un peu perdu sur le court, à l’image d’un lob de défense de Musetti dans la deuxième manche qu’il n’a pas joué alors que la balle était retombée sur la ligne, le numéro un mondial, habituellement le plus fort dans le money time, a craqué dans les deux tie-breaks pour se retrouver mené à deux sets à zéro. Celui-ci, impressionnant de sang froid, n’a encore jamais perdu un jeu décisif dans sa jeune carrière (10-0). 

lorenzo_musetti_roland-garros_2021
Lorenzo Musetti, Roland-Garros 2021 Crédit : Chryslène Caillaud / Panoramic

Un retour au vestiaire et un nouveau Djokovic

Après un retour aux vestiaires à la fin du deuxième set, Novak Djokovic n’a plus été le même homme sur le court Philippe-Chatrier. Plus agressif et métronome comme à son habitude, le numéro un mondial a totalement pris le dessus sur un Lorenzo Musetti éteint et gêné par des douleurs visiblement situées au dos.

Un troisième set rapidement remporté 6-1 puis un quatrième 6-0 où le Serbe n’a cédé… que quatre points à son jeune adversaire ! En seulement 46 minutes, Djokovic a égalisé à deux manches partout. 

Cramé par plus de trois heures de match et après deux premiers sets où il a laissé beaucoup (trop ?) d’énergie, Lorenzo Musetti n’a pas eu la force de réagir. Après avoir perdu quatre nouveaux jeux consécutifs, le joueur de 19 ans a jeté l’éponge, trahi par des douleurs au dos et semble-t-il aussi aux adducteurs.

La tête basse, l’Italien a quitté le court Philippe-Chatrier sous les applaudissements après avoir offert un superbe spectacle pendant deux heures. Novak Djokovic a eu chaud mais il s’est qualifié pour les quarts de finale. Auteur de 42 fautes directes, le Serbe devra être plus précis face à son prochain adversaire, le numéro 9 mondial Matteo Berrettini. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *