Serena Williams n’envisage aucun tournoi avant Wimbledon

Battue par Elena Rybakina en huitièmes de finale de Roland-Garros, Serena Williams ne jouera probablement aucun tournoi avant Wimbledon.

Serena Williams, Roland-Garros 2021

Serena Williams va devoir poursuivre sa quête à Wimbledon. Celle d’un 24e titre du Grand Chelem en simple synonyme de record, à égalité avec Margaret Smith Court. Battue 6-3, 7-5 par Elena Rybakina en huitième de finale de Roland-Garros, la championne américaine a estimé qu’elle aurait pu mieux faire dans ce match, avant de se projeter sur le majeur londonien.

“Des regrets ? Je pense que j’aurais du jouer plus dur, et bien mieux”, a-t-elle expliqué en conférence de presse. “Je déteste avoir des regrets, cela dit. Mais j’aurais dû essayer de faire ça.” Néanmoins, malgré l’élimination, l’actuelle 8e mondiale, qui restait sur une sortie d’entrée à Rome et un revers au second tour à Parme, a trouvé du positif dans son parcours parisien.

Je suis à un bien meilleur niveau qu’avant mon arrivée à Paris

“Je n’ai pas réussi la meilleure saison sur terre battue qui soit, mais j’ai eu quelques bons matchs ici (à Roland-Garros)”, a-t-elle détaillé. “C’était une bonne chose d’enchaîner enfin quelques victoires sur ocre. Je suis à un bien meilleur niveau maintenant qu’avant mon arrivée à Paris. En arrivant, mon état d’esprit était plutôt du genre : ‘si je pouvais gagner juste un match sur terre…’ (sourire).”

Poursuivant son objectif de record en Majeur, Serena Williams va désormais se concentrer sur Wimbledon. Probablement directement. Sans étape de transition entre Paris et Londres. “Je suis excitée à l’idée de changer de surface”, a-t-elle déclaré. “Historiquement, j’ai assez bien réussi sur gazon. Je ne pense pas jouer de tournoi de préparation avant Wimbledon.”

Alors que l’autoproclamé “Championships” débute dans trois semaines, le 28 juin, la native de Saginaw pourrait en profiter pour faire un détour par les États-Unis. “Je n’ai pas encore vraiment réfléchi (à son planning), mais il est possible que je retourne à la maison pour me recentrer et me préparer. Mais je dois arrivée tôt en raison de la quarantaine, donc il faut que je me décide vite.”

En 2018 et 2019, lors des deux dernières éditions de Wimbledon – l’épreuve ayant été annulée l’an passé – Serena Williams s’était hissée jusqu’en finale. Angelique Kerber puis Simona Halep l’avaient alors privée du fameux 24e trophée du Grand Chelem.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *