Serena Williams n’envisage aucun tournoi avant Wimbledon

Battue par Elena Rybakina en huitièmes de finale de Roland-Garros, Serena Williams ne jouera probablement aucun tournoi avant Wimbledon.

Serena Williams, Roland-Garros 2021

Serena Williams va devoir poursuivre sa quête à Wimbledon. Celle d’un 24e titre du Grand Chelem en simple synonyme de record, à égalité avec Margaret Smith Court. Battue 6-3, 7-5 par Elena Rybakina en huitième de finale de Roland-Garros, la championne américaine a estimé qu’elle aurait pu mieux faire dans ce match, avant de se projeter sur le majeur londonien.

« Des regrets ? Je pense que j’aurais du jouer plus dur, et bien mieux », a-t-elle expliqué en conférence de presse. « Je déteste avoir des regrets, cela dit. Mais j’aurais dû essayer de faire ça. » Néanmoins, malgré l’élimination, l’actuelle 8e mondiale, qui restait sur une sortie d’entrée à Rome et un revers au second tour à Parme, a trouvé du positif dans son parcours parisien.

Je suis à un bien meilleur niveau qu’avant mon arrivée à Paris

« Je n’ai pas réussi la meilleure saison sur terre battue qui soit, mais j’ai eu quelques bons matchs ici (à Roland-Garros) », a-t-elle détaillé. « C’était une bonne chose d’enchaîner enfin quelques victoires sur ocre. Je suis à un bien meilleur niveau maintenant qu’avant mon arrivée à Paris. En arrivant, mon état d’esprit était plutôt du genre : ‘si je pouvais gagner juste un match sur terre…’ (sourire). »

Poursuivant son objectif de record en Majeur, Serena Williams va désormais se concentrer sur Wimbledon. Probablement directement. Sans étape de transition entre Paris et Londres. « Je suis excitée à l’idée de changer de surface », a-t-elle déclaré. « Historiquement, j’ai assez bien réussi sur gazon. Je ne pense pas jouer de tournoi de préparation avant Wimbledon. »

Alors que l’autoproclamé « Championships » débute dans trois semaines, le 28 juin, la native de Saginaw pourrait en profiter pour faire un détour par les États-Unis. « Je n’ai pas encore vraiment réfléchi (à son planning), mais il est possible que je retourne à la maison pour me recentrer et me préparer. Mais je dois arrivée tôt en raison de la quarantaine, donc il faut que je me décide vite. »

En 2018 et 2019, lors des deux dernières éditions de Wimbledon – l’épreuve ayant été annulée l’an passé – Serena Williams s’était hissée jusqu’en finale. Angelique Kerber puis Simona Halep l’avaient alors privée du fameux 24e trophée du Grand Chelem.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *