le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Accusé de harcèlement sexuel, le Président de la Fédération polonaise démissionne

Accusé de harcèlement sexuel et de violences par plusieurs anciennes joueuses dont une député, le président de la Fédération polonaise de tennis, Miroslaw Skrzypczynski, a présenté sa démission ce jeudi.

Iga Swiatek, US Open 2022 Iga Swiatek, US Open 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Voilà une affaire qui commence à faire du bruit au pays de la numéro 1 mondiale Iga Swiatek. Le Président de la Fédération polonaise, Miroslaw Skrzypczynski, a présenté sa démission ce jeudi lors d’un conseil d’administration de l’instance, trois jours après avoir été accusé de harcèlement sexuel et de violences par la députée et ancienne joueuse Katarzyna Kotula.

Selon cette dernière, les faits remonteraient au début des années 90 alors qu’elle était âgée de “13 ou 14 ans” et qu’elle était entraînée par Miroslaw Skrzypczynski dans un club du nord-ouest de la Pologne.

D’autres accusations anonymes, publiées sur le site d’actualités Onet, sont venues relayer celle de Katarzyna Kotula, dépeignant le futur (et ex désormais) Président de la Fédération comme un “prédateur sexuel”.

L’affaire a pris une telle ampleur qu’Iga Swiatek a pris elle-même la parole sur son compte twitter, demandant expressément que les instances dirigeantes “fassent le nécessaire pour faire la lumière sur ce qu’il s’est passé”, tout en précisant n’avoir pas été elle-même victime de tels agissements.

Relayant les souhaits de la numéro 1 mondiale, la Fédération polonaise a déclaré qu’elle allait créer prochainement une commission composée de trois femmes pour tenter de déterminer les circonstances autour de ces affaires.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *