le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Le célèbre entraîneur Nick Bollettieri est décédé à l’âge de 91 ans

Nick Bollettieri, le célèbre entraîneur de tennis américain, est décédé à l’âge de 91 ans. Tommy Haas l’a annoncé sur Instagram ce lundi.

Nick Bollettieri, Indian Wells 2018 Nick Bollettieri, Indian Wells 2018 – © Chryslene Caillaud / Panoramic

Il avait découvert Andre Agassi, révélé de nombreux autres champions comme Monica Seles, Pete Sampras, Jim Courier, Michael Chang, Anna Kournikova ou encore Maria Sharapova et révolutionné le tennis. Nick Bollettieri s’est éteint dimanche à l’âge de 91 ans. 

Il y a quinze jours, l’une de ses filles Angelique Anne avait publié sur les réseaux sociaux une photo de son père, indiquant que ce dernier livrait un dernier combat contre la maladie, qu’il ne gagnerait malheureusement pas. Certains médias avaient alors annoncé le décès avant l’heure de l’entraîneur américain, qu’il avait lui-même démenti. 

Mais ce lundi, c’est Tommy Haas qui a annoncé le décès de Nick Bollettieri sur son compte Instagram. “Tant de souvenirs, je ne sais pas par où commencer”, a-t-il écrit. “Nickiiiii, c’est comme ça que je t’ai appelé très longtemps. Merci pour ton temps, tes connaissances, ton engagement, ton expertise, ta volonté de partager tes compétences, ton intérêt personnel à me guider et à me donner la meilleure chance de réaliser mes rêves.”

Bollettieri était entré au Hall Of Fame en 2014

“Tu étais un rêveur et un faiseur, et un pionnier dans notre sport, vraiment unique en son genre. Tu vas me manquer autour de l’académie, nos discussions sur le tennis. Ne plus voir ton bronzage va me manquer, ainsi que de ne plus voir tes dents blanches, te voir faire du Tai Chi, jouer au golf avec toi en te regardant essayer de tricher, manger une barre Snickers, entendre tous tes projets même à l’âge de 91 ans. Merci encore pour tout.”

Né à New York, celui qui allait devenir un entraîneur de renom avait débuté sa carrière comme directeur du tennis dans un hôtel de Porto Rico avant de s’installer en Floride. C’est en 1978 qu’il avait fondé à Bradenton l’académie de tennis qui porte aujourd’hui son nom et par laquelle bon nombre de joueurs et joueuses de premier plan sont passés.

Les sœurs Serena et Venus Williams ont notamment profité des conseils de celui qui avait révolutionné la façon d’entraîner, tout comme Mary Pierce, Jelena Jankovic ou encore Boris Becker, entre décembre 1993 et août 1995. L’ensemble de sa contribution au tennis lui avait valu une entrée au Hall of Fame en 2014.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *