Auger-Aliassime facile, Thiem et Medvedev sans trembler, Gasquet, Barrère et Humbert dehors

Dominic Thiem a célébré son 27e anniversaire en dominant Sumit Nagal (6-3, 6-3, 6-2) au 2e tour de l’US Open. Un obstacle que ni Gasquet, ni Barrère, ni Humbert ou encore Raonic n’ont réussi à franchir.

Dominic Thiem, UTS 2020

Les favoris qui ont assuré

Dominic Thiem (No 2) : Pour son 27e anniversaire, Dominic Thiem s’est offert en cadeau une place au 3e tour de l’US Open. Impeccable tout au long du match, l’Autrichien s’est logiquement imposé face à un Sumit Nagal qui n’a pourtant pas démérité (6-3, 6-3, 6-2). Son prochain adversaire : Marin Cilic.

Daniil Medvedev (No 3) : Victoire en trois manches également pour le Russe face à l’étonnant Christopher O’Connell (6-3, 6-2, 6-4). L’Australien (26 ans, 116e), vainqueur de son premier match en Grand Chelem au 1er tour contre Laslo Djere, a joué sa chance à fond. Mais le finaliste de l’édition 2019 n’a jamais tremblé. Il sera large favori de son 3e tour contre l’Américain J.J. Wolf, 138e mondial.

Roberto Bautista Agut (No 8) : Son râle de joie une fois la balle de match convertie en a dit long : oui, Roberto Bautista Agut a dû s’employer pour se défaire de Miomir Kecmanovic ce jeudi. L’Espagnol s’en est malgré tout sorti en quatre sets (6-3, 3-6, 6-3, 6-4) et sera opposé à Vasek Pospisil au 3e tour.

Karen Khachanov (No 11) : Poussif face à Jannik Sinner au 1er tour, Karen Khachanov a été expéditif contre son compatriote Andreï Kuznetsov ce jeudi (6-3, 6-4, 6-1). Le Russe fera face à Alex De Minaur à l’occasion du prochain tour.

Félix Auger-Aliassime (No 15) : Le jeune canadien n’a pas fait dans la dentelle face à Andy Murray, s’imposant en trois sets secs 6-2 6-3 6-4. Profitant d’un adversaire insuffisamment remis de son marathon du premier tour face à Nishioka (4h39 de combat), Auger-Aliassime file au 3e tour et égale sa meilleure performance en Grand Chelem. Il affrontera le vainqueur du match entre Moutet et Evans, stoppé par la pluie alors que les deux hommes étaient à un set partout.

Marin Cilic (No 31) : 48 heures après être venu à bout de Denis Kudla au terme d’un match marathon (6-7, 3-6, 7-5, 7-5, 6-3), Marin Cilic a été un peu plus souverain contre Norbert Gombos ce jeudi. Le lauréat de l’US Open 2014 a certes lâché un set en route (6-3, 1-6, 7-6, 7-5) mais cela ne l’empêchera pas de se dresser sur la route de Dominic Thiem.

Les têtes de série éliminées

Grigor Dimitrov (No 14) : Nouvelle désillusion pour Grigor Dimitrov en Grand Chelem. Le Bulgare, qui a obtenu quatre balles de deux manches à rien, s’est finalement incliné en cinq sets et 4h50 de jeu face à Marton Fucsovics (6-7, 7-6, 3-6, 6-4, 6-1). Dimitrov a même mené 4-3 service à suivre au 4e set avant de complètement s’effondrer, encaissant neuf des dix derniers jeux du match. Le Hongrois (qui a obtenu… 35 balles de break) jouera Frances Tiafoe au 3e tour.

Milos Raonic (No 25) : Le duel 100% canadien, disputé sur le Louis Armstrong, a tourné en faveur de l’outsider. Malgré la perte de la première manche, Vasek Pospisil a dominé Milos Raonic, pourtant finaliste la semaine dernière du tournoi de Cincinnati (6-7, 6-3, 7-6, 6-3). Le 94e joueur mondial n’a jamais concédé son service, breakant son adversaire pour s’offrir les sets 2 et 4. Impérial à la volée (27/30), Pospisil accède pour la première fois au 3e tour à New York où il affrontera Roberto Bautista Agut.

Le coin des Français

Richard Gasquet : Le défi était loin d’être anodin, et Richard Gasquet n’est pas parvenu à le relever. Rapidement mené deux manches à rien par Alex De Minaur, le Biterrois s’est relancé en remportant le troisième set au jeu décisif. Mais il a ensuite pioché physiquement et le jeune Australien a fini par avoir le dernier mot (6-4, 6-3, 6-7, 7-5).

Grégoire Barrère : Lui aussi opposé à une tête de série, Grégoire Barrère n’a pas eu plus de réussite que son compatriote. Le 93e mondial a en effet été dominé de bout en bout par Andreï Rublev et s’est incliné en trois sets (6-2, 6-4, 7-6).

Ugo Humbert : Il n’y a pas eu de miracle non plus pour Ugo Humbert. Opposé à Matteo Berrettini (n°6), le 42e joueur mondial, breaké d’entrée, a ensuite offert une belle opposition, passant à deux points du gain de la 3e manche (défaite 6-4, 6-4, 7-6). Mais en face, l’Italien s’est appuyé sur un très bon service  (17 aces) et de lourdes frappes en fond de court (48 coups gagnants).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *